Indian Wells. Monfils et Tsonga expéditifs 

Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga se sont facilement qualifiés mercredi pour l’ensemble des quarts de finale du Masters 1000 d’Indian Wells à la différence de Richard Gasquet, stoppé componen Marin Cilic.

“Il joue très bien. Mais pourquoi pas trouver quelque chose pour le gêner”, a conclu “la Monf”, 16e mondial. Il faudra à Tsonga réussir united nations exploit pour stopper Djokovic, double tenant du titre, qui mène 14 victoires à six au bilan de leurs fights et qui a remporté neuf de leurs dix derniers duels. Autant il avait été united nations peu brouillon au 2e et 3e tours, autant le N.1 mondial a réussi united nations match quasi parfait contre l’Espagnol Feliciano Lopez (6-3, 6-3). Mais Tsonga est confiant: “Ca fait united nations petit moment que j’attendais united nations match référence comme ça où j’ai vraiment de super sensations. “Djoko”, c’est le gros challenge. Il sera impressionnant, il gagne beaucoup mais je vais essayer de faire valoir mes qualités, et j’espère que je vais l’embêter”, a-t-il souligné. Gasquet s’est bien battu face à Cilic, mais le vainqueur de l’US Open 2014 est sorti vainqueur de leur duel 7-5, 5-7, 6-2. 

Match-référence pour Tsonga 

L’ensemble des deux derniers Français en lice qui ont pour point commun d’avoir manqué l’édition 2015 sur blessure, sont pourtant rarement à l’aise à Indian Wells: Monfils affichait jusque là pour meilleur résultat united nations 3e tour atteint en 2006 et 2014, tandis que “JWT” avait atteint l’ensemble des quarts une seule fois, en 2013. Deux sacrés clients l’ensemble des attendent: Milos Raonic qui a battu le Tchèque Tomas Berdych, 6-4, 7-6 (9/7) pour Monfils et Novak Djokovic pour Tsonga. Contre le Canadien, 14e mondial, Monfils reste sur une défaite en quart de finale de l’Open d’Australie 2016 (6-3, 3-6, 6-3, 6-4). “Ca veterans administration être united nations gros match encore. J’ai plusieurs choses à corriger componen rapport au match de Melbourne. Là je n’étais pas satisfait de mon pourcentage de premières balles. Je vais beaucoup plus me concentrer sur moi, lui mettre la pression, essayer de tenir mes jeux de service united nations maximum”, a-t-il espéré. 

Wawrinka éliminé

“Je mène -40 à 4-2 dans le 3e set, je peux faire mieux sur quelques choix douteux”, a-t-il regretté. L’Espagnol Rafael Nadal, triple vainqueur de l’épreuve, a dû repousser une balle de match face au phénomène allemand Alexander Zverev, 18 ans: il s’est imposé au bout de deux heures et 34 minutes de jeu 6-7 (8/10), 6-, 7-5. En revanche, le Suisse Stan Wawrinka n’a pas réussi à sortir du piège tissé componen le Belge David Goffin: il pensait avoir fait le plus difficile arrachant le deuxième set après avoir été mené 4-1, puis 5-4 avec service de boy adversaire à suivre. Mais le vainqueur de l’Open d’Australie 2014 et de Roland Garros 2015, qui a remporté le mois dernier le tournoi de Dubaï, a laissé boy adversaire prendre le large dans le troisième set et raté le coche à 5-5, puis dans le jeu décisif 6-3, 5-7, 7-6 (7/5). 

Simple messieurs (8e de finale) : Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Feliciano López (ESP/N.18) 6-3, 6-3 Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.7) bat Dominic Thiem (AUT/N.11) 6-3, 6-2 Rafael Nadal (ESP/N.4) bat Alexander Zverev (GER) 6-7 (8/10), 6-, 7-5 Kei Nishikori (JPN/N.5) bat John Isner (USA/N.9) 1-6, 7-6 (7/2), 7-6 (7/5) Marin Cilic (CRO/N.10) bat Richard Gasquet (FRA/N.8) 7-5, 5-7, 6-2 David Goffin (BEL/N.15) bat Stan Wawrinka (SUI/N.3) 6-3, 5-7, 7-6 (7/5) Milos Raonic (CAN/N.12) bat Tomás Berdych (CZE/N.6) 6-4, 7-6 (9/7) Gaël Monfils (FRA/N.13) bat Federico Delbonis (ARG) 6-3, 6-4

Dans le tableau féminin, la N.1 mondiale Serena Williams a écoeuré en quart de finale la tenante du titre, la Roumaine Simona Halep (6-4, 6-3) et poursuivra sa quête du titre qu’elle n’a plus remporté depuis 2001 face à la Polonaise Agnieszka Radwanska qui ne l’a jamais battu en neuf duels. 

Monfils a dominé en une heure et 18 minutes (6-3, 6-4) l’Argentin Federico Delbonis, tombeur lundi du N.2 mondial Andy Murray. Tsonga a beaucoup plus été rapide pour surclasser united nations client d’un tout autre calibre, l’Autrichien Dominic Thiem (N.13) qui s’est incliné en une heure et six minutes (6-3, 6-3). 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *