Le N.1 mondial Novak Djokovic a assuré vendredi à deux jours de boy entrée en lice dans le Masters 1000 d’Indian Wells, que sa blessure à united nations oeil, qui l’avait contraint d’abandonner en février à Dubaï, n’était plus qu’un mauvais souvenir.

Il pourrait retrouver en demies l’Espagnol Rafael Nadal, qu’il a affronté à 47 reprises dans sa carrière avec united nations bilan presque à l’équilibre (24 victoires pour “Djoko”, 23 pour Nadal).

“J’aime la rapidité plusieurs courts ici, je me sens à l’aise. La balle rebondit haut. J’ai grandi en jouant sur terre battue et habitué à ce genre de rebonds”, a souligné le vainqueur de l’Open d’Australie 2016.

Depuis, il a contribué, dans la douleur, à la qualification en Serbie pour l’ensemble des quarts de finale en Coupe Davis en venant à bout du Kazakhstan (3-2).

A Indian Wells, “Djoko” est dans boy jardin ou peut-rrtre un presque: il y a remporté quatre titres, dont l’ensemble des éditions 2014 et 2015.

Djokovic (28 ans) restait sur une hallucinante série de 17 finales consécutives, avant d’être obligé d’abandonner en quart de finale contre l’Espagnol Feliciano Lopez.

“Cela n’a pas été évident pendant quelques semaines, c’est la première fois dans la vie que j’avais united nations problème de ce type à united nations oeil”, a déclaré le Serbe.

“Mon approche n’est tout simplement pas de me dire que je dois gagner ce tournoi, ou peut-rrtre un que je suis censé le gagner, mais je veux le gagner”, a-t-il souligné.

“Je me sens bien, je me suis déjà habitué au décalage horaire en Côte Ouest, tout est en train de redevenir normal, et j’espère que je vais jouer mon meilleur tennis d’entrée”, a-t-il poursuivi.

Sa dernière défaite à Indian Wells remonte à 2013 face à l’Argentin Juan Martin del Potro, en demi-finale.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *