Indices qui ne trompent pas, l’ensemble des hôtels alentours (Nuits, Beaune, Chalon, Dijon…) font déjà le plein de réservations. C’est également le cas à Troyes, la veille, qui pourrait bien – informations confirmées componen l’Est Eclair -, obtenir une arrivée (l’ensemble des coureurs viendraient de Franche-Comté, Belfort voire Vesoul tenant la corde) mais aussi united nations départ. Celui en 7e étape, donc, le vendredi 7 juillet prochain, entre la préfecture de l’Aube et Nuits-Saint-Georges. Avant de rallier le Jura pour une étape entre Dole et la station plusieurs Rousses, selon Le Progrès.

Reste désormais à attendre la présentation officielle du parcours 2017 componen ASO, le 18 octobre prochain. Et la confirmation que le Tour de France fera boy grand retour en Côte-d’Or. Dix ans après Semur-en-Auxois (départ en 6e étape du Tour 2007). Et 20 ans après la dernière arrivée à Dijon (19e étape du Tour 1997).

Plus d’infos dans nos éditions du 30 septembre.

 Dix ans après Semur, 20 ans après Dijon

Selon nos informations, Nuits-Saint-Georges sera bien sur la carte du Tour de France 2017. Candidate déclarée depuis plusieurs années, la ville côte-d’orienne a enfin été choisie componen ASO (Amaury Sport Organisation), société organisatrice en plus grande course cycliste au monde. Et alors qu’un départ d’étape était d’abord privilégié componen la mairie nuitonne, une arrivée a finalement été souhaitée componen l’organisation dirigée componen Christian Prudhomme et Thierry Gouvenou. Avec, sans doute, la volonté de porter united nations gros coup de projecteur sur le vignoble de Bourgogne et ses Climats désormais inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *