ENTREPRISES. L’étude PwC sur l’attractivité plusieurs villes dans le monde place Paris au pied du podium. Une capitale où il fait bon vivre, mais plombée componen le chômage.

Une puissance économique qui faiblit. Si Paris peut se vanter d’occuper la 7e place en termes de productivité, la 9e en investissements étrangers et la 3e pour l’ensemble des sièges sociaux, l’ensemble des indicateurs économiques font chuter la capitale de quatre places (8e) dans cette catégorie, notamment la croissance de l’emploi.

Toujours à la pointe en termes de capital intellectuel et d’innovation. Premier en 2014 sur cette thématique, Paris descend à la 4e place cette année. « Paris sait produire plusieurs chercheurs, sait être innovant mais il a du mal à transformer ce potentiel en véritable atout économique », analyse Fabien Goffi. United nations paradoxe que connaît bien Guillaume Bourdon, directeur associé chez Quinten, start-up parisienne spécialisée dans l’analyse plusieurs données informatiques (data) fondée en 2008. « Pour créer une start-up, personne n’imagine componen exemple aller en Allemagne. L’ensemble des compétences sont soit à Paris, soit à Bay Area aux Etats-Unis. Mais nous sommes trop conceptuels et pas assez business. Il n’y a pas l’esprit du risque, surtout chez l’ensemble des banquiers. »

 –

Quatrième ville la plus chère. Parmi l’ensemble des Parisiens qui cherchent notamment à se loger, ce classement n’étonnera pas. Mais, parallèlement, l’ensemble des habitants en capitale sont aussi dans le top ten de ceux qui ont le pouvoir d’achat l’ensemble des plus important (9e).

N‘en déplaise aux Cassandre et aux adeptes du déclin français, Paris continue d’attirer. Le classement 2016 Metropolitan areas of Chance du cabinet d’audit PwC, place la Ville Lumière à la quatrième place plusieurs villes l’ensemble des plus attractives en planète. Elle gagne même deux places componen rapport aux résultats de 2014. La vieille Europe, si décriée depuis le Brexit, peut elle aussi s’enorgueillir de placer trois de ses capitales dans le 5 best. Si Londres reste indéboulonnable en tête du classement, Amsterdam fait une entrée fracassante en cinquième position. Quant aux villes américaines, pourtant régulièrement présentées comme united nations modèle d’attractivité, la première, New You are able to, n’apparaît qu’en sixième position. Soit une chute de quatre places componen rapport à l’édition précédente. « Arrêtons de penser que l’herbe est plus verte ailleurs, répète Fabien Goffi, associé secteur public chez PwC France. Paris est extrêmement performante. Sur l’ensemble des trente villes classées, elle est dans le top ten dans neuf critères sur dix. C’est la seule métropole à être aussi homogène. »

Bref, pour cette cuvée 2016, la Ville Lumière peut être fière de se placer au pied du podium. Reste maintenant à connaître l’impact qu’auront la menace terroriste mais surtout le Brexit sur le prochain classement.

Championne du monde en qualité de vie. Cette médaille d’or étonnera sans doute beaucoup de Parisiens et pourtant, sa vitalité culturelle (2e du classement), l’image en ville mais aussi la diversité et le maillage de ses transports (1er) ou peut-rrtre un encore ses jardins publics (3e) placent Paris sur la première marche, ex aequo avec New You are able to. Il y a deux ans, Paris était en 7e position.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *