Love joueur, le champion humain a proposé de prendre l’ensemble des pions noirs pour l’ultime manche, programmée mardi 15 mars. Mais pour l’ensemble des chercheurs de DeepMind, cette première défaite de l’IA est en réalité une aubaine. “Elle constitue united nations outil d’apprentissage précieux et devrait contribuer à identifier l’ensemble des faiblesses du programme qui devront être réparées”, souligne Demis Hassabis, le fondateur en société à l’origine du programme.

“L’ascension plusieurs machines marque une pause, temporairement du moins, alors que le champion de go Lee Sedol a battu dimanche [13 mars] le programme informatique, s’évitant ainsi une déculottée après avoir perdu l’ensemble des trois premières manches”, écrit The Protector.

Le champion, âgé de 33 ans, pense avoir trouvé deux faiblesses dans le programme d’intelligence artificielle (IA) qu’il affronte. “AlphaGo semble avoir united nations problème avec l’ensemble des mouvements inattendus, lequel indique que la machine n’est pas capable de gérer l’ensemble des surprises, et il an advantage de difficultés à jouer avec l’ensemble des pions noirs”, indique Lee Sedol, cité componen The Protector.

“La défaite de Lee Sedol ne doit pas être considérée comme une défaite de l’humanité”, a-t-il déclaré samedi. Pour lui, l’espoir sur le lengthy terme est que ces techniques soient utilisées pour résoudre bien d’autres problèmes.

Le Sud-Coréen, connu pour être le meilleur joueur mondial au jeu de go depuis une décennie, affronte depuis le 8 mars AlphaGo, united nations algorithme développé componen l’ensemble des chercheurs de Google DeepMind. Avec united nations score de 3 – 1 pour la machine, la partie est en fait déjà gagnée. Elle se poursuit cependant avec la cinquième manche, offrant la possibilité de restaurer “un peu de dignité humaine”, insiste le quotidien britannique.
 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *