Elles s’élèvent dans la nuit, belles, pures, cristallines. Ce sont l’ensemble des voix plusieurs femmes iraniennes. Seulement dans l’Iran d’aujourd’hui, une scène comme celle-ci est presque une utopie.
Sara est compositrice. Boy rêve : monter united nations concert avec plusieurs femmes solistes, ce qui peut ¨ºtre interdit depuis la révolution de 1979. De ministères en salles de concert, de rencontres fructueuses en rendez-vous manqués, ce vrai parcours du combattant a été filmé pendant trois ans. 

United nations combat 

Sara ne veterans administration rien lâcher. Pour réaliser boy rêve, elle veterans administration s’entourer de musiciens venus d’ailleurs. “Je me suis dit, mais j’ai vraiment en chance de pouvoir travailler et chanter librement dans mon pays. Pour moi c’est le quotidien alors que pour Sara, c’est united nations combat de tous l’ensemble des jours”, confie Anne Cherhal. United nations combat qui cette fois-ci a porté ses fruits, mais rien n’est acquis, vehicle en Iran comme dans de nombreux pays, la voix plusieurs femmes est encore bien souvent bafouée. “No land’s song” sort en salles mercredi 16 mars.

L’ensemble des autres sujets du JT

VOUS RECOMMANDE

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *