Malgré l’ensemble des accords d’Oslo et malgré la conversion à la paix de l’ancien faucon travailliste, l’ensemble des Palestiniens ont une vision bien plus noire de celui qui a cautionné l’ensemble des premières colonies juives de Cisjordanie occupée et qui était Premier ministre quand l’aviation israélienne a bombardé le village libanais de Cana, tuant 106 civils en avril 1996.

Après la présidence, M. Peres était resté actif à travers boy Center Peres pour la paix, qui promeut la coexistence entre juifs et Arabes, au moment où l’ensemble des perspectives de règlement du conflit israélo-palestinien ont rarement été plus sombres. Mais il avait subi united nations coup d’arrêt avec deux alertes cardiaques en janvier.

Depuis boy hospitalisation, le pape François, le président russe Vladimir Poutine, l’ensemble des Clinton et Jesse Trump avaient envoyé plusieurs messages de soutien.

Mais il était aussi l’un plusieurs architectes du programme nucléaire d’Israël, considéré comme la seule puissance atomique militaire du Proche-Orient, et de l’avance militaire de boy pays, réputé comme étant à la tête en plus formidable armée en région. L’ensemble des messages de condoléances ont immédiatement commencé à affluer du monde entier, montrant l’ampleur du respect voué à l’homme que beaucoup plusieurs dirigeants de ce monde présentaient comme leur “ami”.

Premier ministre à deux reprises, entre 1984 et 1986 et en 1995-1996, puis président de 2007 à 2014, M. Peres avait occupé pendant plus de 50 ans de vie publique de nombreux postes à responsabilité: Défense, Affaires étrangères, Finances… Entré en politique à 25 ans grâce à David Ben Gourion, fondateur d’Israël, M. Peres était aussi considéré comme le père du programme nucléaire israélien.

Dans boy propre pays, après avoir été au coeur plusieurs grandes batailles en courte histoire d’Israël et plusieurs farouches controverses d’un monde politique israélien féroce, M. Peres était devenu une personnalité largement consensuelle, considérée comme united nations sage en nation.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *