Selon le quotidien japonais, lors de sa conférence de presse qui a eu lieu le lundi 3 octobre au soir, M. Ohsumi a fait part de sa joie mais aussi de ses craintes : “Les résultats plusieurs recherches scientifiques ne sont pas toujours exploitables immédiatement. Universités et laboratoires devraient prendre garde à ne pas favoriser uniquement l’ensemble des recherches qui sont exploitables ou peut-rrtre un commercialisables rapidement, vehicle beaucoup de recherches fondamentales peuvent demander cent ans avant de porter leurs fruits pour une évolution concrète de la médecine.”

Ohsumi a été récompensé pour ses recherches sur l’autophagie, united nations mécanisme de recyclage plusieurs cellules permettant une défense naturelle et ancestrale. L’ensemble des recherches dans ce domaine pourront certainement permettre d’en savoir plus sur les maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer, le cancer ou peut-rrtre un encore l’ensemble des maladies infectieuses.

Le prix Nobel en médecine a été attribué à Yoshinori Ohsumi, désormais sixième Japonais à recevoir cet honneur. Le biologiste, enseignant à l’Institut de technologie à Tokyo, japan, est à la une de tous l’ensemble des quotidiens japonais ce mardi 4 octobre. “De nouveaux espoirs pour freiner le vieillissement plusieurs cellules”, se réjouit le Tokyo, japan Shimbun.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *