« Trump voulait être dur avec la Chine, mais la bureaucratie l'a freiné », analyse l'ancien ambassadeur, Alexander Panov. « Trump voulait être dur avec la Chine, mais la bureaucratie l’a freiné », analyse l’ancien ambassadeur, Alexander Panov.

«L’onde de choc Trump» a rebattu l’ensemble des cartes à l’international. United nations an après boy élection à la Maison Blanche, l’ensemble des experts mesurent le phénomène : ce président imprévisible et volontiers provocateur ajoute au facteur d’instabilité en planète.

<

<

<

« Reagan, lui, écoutait »

<

<

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *