Après une quinzaine olympique mitigée et en pleine crise politique et économique, la mégapole brésilienne accueille jusqu’au 18 septembre plus de 4 300 sportifs handicapés venant de 161 nations – dont 126 Français – tous prêts à en découdre sur l’ensemble des terrains pour faire oublier leur handicap.

Le manque d’argent menaçant la participation plusieurs pays l’ensemble des plus pauvres, la ville de Rio a déboursé 150 millions de réais (42,4 M d’euros) et le gouvernement brésilien a proposé 100 millions de réais (27,4 M d’euros) supplémentaires, via plusieurs parrainages d’entreprises publiques.

À Rio, l’ensemble des difficultés s’accumulent. En pleine période de destitution de sa présidente Dilma Rousseff, le Brésil ne s’est pas franchement passionné pour ses JO et l’engouement ne s’annonce pas non plus au rendez-vous pour l’ensemble des Paralympiques. De plus, l’ensemble des caisses sont vides. Pour pallier plusieurs dépenses imprévues (réparations dans l’ensemble des appartements plusieurs athlètes, nettoyagsee en piscine devenue verte), le CIO a pioché dans le budget global de Rio-2016. Et l’ensemble des recettes n’ont pas permis de combler le déficit, notamment à cause plusieurs faibles ventes de tickets et du manque de sponsors.

Arrivée 16e à Londres, la délégation française sera présente dans 17 plusieurs 22 sports en compétition. Elle a pour objectif de faire mieux qu’en 2012 en réintégrant le top ten plusieurs nations. « On the resserré la délégation. On the moins d’athlètes mais, on l’espère, plus de chances de médailles », a déclaré Emmanuelle Assmann, présidente du Comité paralympique et sportif français (CPSF).

Pas de quoi doucher l’ensemble des ambitions de plus de 4 000 athlètes surmotivés qui attendent depuis quatre ans de voir le Corcovado et d’avoir enfin l’ensemble des médias tournés vers eux.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *