LIRE AUSSI &gt&gt JO 2016: ces vidéos prouveraient que l’ensemble des nageurs américains ont menti 

“J’ai omis certaines choses et j’ai exagéré certaines parties de l’histoire”, a reconnu Lochte sur NBC. “C’est pourquoi j’assume l’entière responsabilité de tout cela. J’ai exagéré cette histoire et si je ne l’avais pas fait, on ne serait pas dans ce pétrin”, a expliqué le champion olympique du relais 4x200m nage libre à Rio. Interrogé sur boy retour aux Etats-Unis, alors que ses partenaires d’infortune étaient toujours au Brésil et interrogés componen la police, le nageur de Daytona a répondu: “J’ai laissé tomber mon équipe”. 

Le Comité worldwide olympique (CIO) a ouvert une enquête disciplinaire au sujet de cette affaire. “Le CIO a nommé une commission disciplinaire chargée d’examiner le cas plusieurs quatre nageurs américains, dont Ryan Lochte”, a indiqué à l’AFP, samedi, united nations porte-parole du CIO. “L’ensemble des membres de cette commission, qui ont la possibilité d’entendre l’ensemble des nageurs, verront s’il y a matière à sanction”, a ajouté ce porte-parole. 

Lochte et ses coéquipiers Gunnar Bentz, Jack Conger et James Feigen avaient prétendu avoir été braqués componen plusieurs faux policiers à l’aube, le dimanche 14 août, alors qu’ils rentraient en taxi au village olympique. Ils avaient confirmé avoir été victimes de cette agression après une nuit de fête au club France, où l’ensemble des athlètes tricolores célèbrent leurs médailles avec le public. En réalité, ils ont été filmés dans une station-service où ils sont accusés d’avoir uriné sur l’ensemble des murs et vandalisé l’ensemble des toilettes, avant d’en venir aux mains avec united nations vigile. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *