On s’est demandé, en lisant « Rio 2016 » à l’envers, si le CIO avait tenté pendant quinze jours d’envoyer united nations message religieux subliminal, puisque « 2016 », à l’envers, se lit « dios ».

On the vu united nations grand espoir en natation brésilienne en démonstration dans une mare du parc olympique.

On the dégusté en caïpirinha-maracuja, et découvert que le mariage en cachaça et du fruit en passion pouvait être particulièrement savoureux.

On en a vu d’autres regarder à travers l’écran de leur téléphone portable la course qui se déroulait en chair et en os sous leurs yeux. Quelle drôle d’époque.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *