Le Belem, le plus ancien trois-mâts français, était entouré de milliers de bateaux. En tout, 2024 embarcations pour soutenir la candidature française aux Jeux olympiques. Dimanche, pendant la Grande Parade maritime, l’ensemble des Marseillais ont sorti le grand jeu et ce n’est tout simplement pas componen hasard. Si l’organisation plusieurs JO est confiée à Paris, c’est dans la cité phocéenne que se dérouleront l’ensemble des épreuves nautiques. Une idée qui ravit Hélène Defrance, médaillée de bronze à Rio de Janeiro : “C’est là où j’ai appris à naviguer, ça représente beaucoup pour moi“.

“Une reconnaissance”

Plaisanciers et professionnels étaient tous là pour soutenir leur ville. “Avoir plusieurs épreuves olympiques avec plusieurs champions olympiques locaux sur l’ensemble des rivages de Marseille, c’est à la fois une reconnaissance et une satisfaction“, explique Guy Tessier, président du Conseil de territoire Marseille-Provence. Alors la France obtiendra-t-elle le sésame olympique ? Réponse en septembre 2017.

A lire aussi

Sujets associés

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *