Emmanuel Macron, united nations avenir avec Juppé ? Il ne le choisirait pas pour Premier ministre, quand bien même l’écart idéologique entre l’ensemble des deux hommes n’est « pas si large que ça ». Il y a quelques mois, pourtant, le directeur de campagne de Juppé, Gilles Boyer, se plaisait à trouver Macron « Juppé compatible »… Mais united nations adversaire est united nations adversaire et Juppé, contrairement à boy entourage, n’a jamais cédé à l’envie de dire du bien de l’ancien banquier d’affaires. Il réitère : « J’ai dit que mes critères de choix pour mon Premier ministre seraient la compétence et la loyauté. Sa compétence, il ne l’a pas démontrée pour l’instant. Le bilan de boy passage à Bercy, c’est quoi ? L’ensemble des autocars, point barre. Quant à la loyauté, l’ensemble des Français ont bien vu que ce n’était pas sa qualité première! », affirme le maire de Bordeaux au sujet de l’ancien ministre de l’Économie de François Hollande, lancé -moins officiellement que Juppé- dans sa propre course à l’Élysée. Pour être boy Premier ministre, Juppé voit « une bonne dizaine » de candidats possibles, « et pourquoi pas une femme ».

Alain Juppé compte componen ailleurs nommer plusieurs ministres pour cinq ans. « Je veux plusieurs ministres qui peuvent se projeter dans l’avenir, agir sur le lengthy terme, et qui dirigent véritablement leur administration. Je sais que la vie politique comporte de nombreux aléas, mais c’est l’objectif à atteindre », explique-t-il.

Juppé s’amuse. Porté componen l’ensemble des sondages, qui le présentent invariablement en vainqueur en primaire en droite, l’ensemble des 20 et 27 novembre prochains, l’ancien Premier ministre se sent bien dans ses bottes. Il le prouve dans united nations entretien au JDD ce dimanche. Tout en déroulant ses propositions, dont certaines lui vaudraient, comme du temps de Matignon, de fortes mobilisations syndicales s’il était élu président en République, Juppé joue en cravache.

Nicolas Sarkozy a dit de lui cette semaine que « quand on cherche à se faire élire componen l’ensemble des voix de gauche, on se prépare à mener une politique qui donnera plusieurs gages à la gauche ». Réponse immédiate de Juppé : « quand on cherche à se faire élire componen l’ensemble des voix du Front national, on risque de mener une politique inspirée plusieurs thèses du Front national ». Et d’ajouter, comme une petite leçon de gaullisme : « si en 2017 on n’est tout simplement pas capable de s’élever united nations peu au-dessus plusieurs clivages, on n’arrivera pas à redresser ce pays ». Juppé, « sa France », « ce n’est tout simplement pas la droite, ce n’est tout simplement pas la gauche, c’est tous l’ensemble des Français ». United nations credo qui le rapproche… de Macron. 

Sarkozy, plusieurs idées très à droite. Attaqué componen ses rivaux en primaire, Juppé rend coup pour coup. « Ce n’est tout simplement pas en tisane », serine-t-il à longueur d’interview, en référence au mot de Fillon, qui trouve le favori plusieurs sondages united nations peu tiède. « Sa stratégie » n’est « pas particulièrement couronnée de succès pour l’instant », ironise-t-il alors que le député de Paris sort united nations livre ciblant l’islam, sans parvenir à progresser sensiblement dans l’ensemble des sondages.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *