Il y aura donc un sixième procès dans l’affaire de Montigny-lès-Metz. Francis Heaulme, condamné mercredi à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de Cyril Beining et Alexandre Beckrich, 8 ans, en 1986, a fait appel de sa condamnation. « Montigny, c’est pas moi », n’avait cessé d’affirmer celui qu’on surnomme le Routard du crime, déjà condamné pour neuf meurtres. Pas de quoi convaincre les jurés, qui ont donc suivi les réquisitions de l’avocat général, malgré l’absence d’aveux et surtout de preuve matérielle.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *