Les militaires sont encore présents à Nairobi, dimanche 13 août.L’ensemble des militaires sont encore présents à Nairobi, dimanche 13 août.Crédits : THOMAS MUKOYA / REUTERS

L’ensemble des appels au calme se multiplient dans la communauté internationale, dimanche 13 août, pour tenter d’apaiser la situation au Kenya. Alors que plusieurs violences à la suite de l’élection présidentielle ont fait au moins vingt-quatre morts selon la Kenya National Commission on Human Legal rights (KNCHR), united nations organe de protection plusieurs droits de l’homme, le secrétaire général de l’Organisation plusieurs nations unies, Antonio Guterres, a demandé au candidat défait Raila Odinga qu’il « envoie united nations message clair à ses partisans afin qu’ils s’abstiennent de recourir à la violence ».

< < <

« Nous ne renoncerons pas »

< < <

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *