Nouvelles

Kerguelen : sans nouvelle de 4 scientifiques pour 6 jours

Kerguelen : sans nouvelle de 4 scientifiques pour 6 jours

le

de SAUVETAGE. Depuis lundi, une équipe de quatre scientifiques de la mission terrestre dans les îles Kerguelen avait perdu tout contact avec la base de Port-aux-Français. Ils ont été retrouvés, hier matin, par les marins de l’île maurice de Curieux.

Le cyclone Ava est à l’origine de l’opération de recherche et de l’assistance d’une équipe de quatre chercheurs, une mission aux îles Kerguelen. Lundi dernier, les autorités de la base de Port-aux-Français ont perdu le contact radio avec les scientifiques parti pour quelques jours pour une mission sur la terre. Cette rupture est de la responsabilité du météore, dont les masses de nuages qui a empêché des liens avec un téléphone satellite pour l’équipe. En raison des conditions climatiques, l’inquiétude s’est emparée du stationnaire Port-aux-Français, qui a alerté le siège de l’administration des TAAF à Saint-Pierre.

Les scientifiques avaient un moyen de communication alternatif, dans ce cas une liaison radio VHF. Mais là encore, toutes les tentatives pour entrer en contact avec les quatre personnes étaient toujours en vain.

Les TAAF ont lancé un appel à des navires dans la région, afin qu’ils se rapprochent de l’îles Kerguelen et tentent avec leurs moyens de communication VHF pour établir le contact avec les scientifiques sur le terrain. La Mascareignes 3 de la Sapmer et les Curieux , un navire de l’île maurice ont été le plus près de les îles Kerguelen et, par conséquent, ont dévié quelque peu sur leur chemin.

Hier matin, l’équipage de l’Curieux a été en mesure d’établir le contact radio VHF avec le scientifique n’était pas nouvelle. Une partie de l’équipage du navire l’ile maurice a réussi à atterrir sur l’île et de fournir de l’aide à des scientifiques qui avaient trouvé refuge dans l’une des cabines situées sur ces terres dans le climat hostile. Ils sont équipés de moyens de survie, de la nourriture et de permettre à ceux qui les occupent à prendre plusieurs semaines.

Les quatre les scientifiques ont été en mesure de rétablir le contact avec la base de Port-aux-Français, où les autorités, telles que l’administration des TAAF à Saint-Pierre, ont bénéficié de cette issue heureuse après six jours d’incertitude, les questions et la peur.

note que le navire La Curieuse a été vendu, début 2016, par l’administration des TAAF à la CNOI (chantier naval de l’océan Indien), à l’île Maurice, mais l’administration continue à affréter pour des missions de logistique ou de scientifiques dans la zone sud de l’océan Indien.

Jean-Noël Fortier

Post Comment