La bonne nouvelle, c’est que les tarifs réglementés pour le gaz devrait baisser, passant de 3,3% en mai

Cet automne (sans taxe) de 3,4% pour les ménages se chauffant (gaz), 1.2% des ménages avec le gaz pour la cuisson, et de 2,1% pour ceux qui cuisinent un double usage-et de l’eau chaude, dans le détail, la CRE a, dans un communiqué. Cet automne, “, reflète la diminution de la consommation d’énergie associée avec de l’été,”, dit l’autorité de régulation.

ils avaient déjà baissé en avril (-0,73%), après une hausse de 2,63% en Mars. Dans l’ensemble, depuis le 1er. Janvier 2014 les tarifs réglementés ont chuté en moyenne de 16,2%.

vérifié les prix sur une base mensuelle, selon une formule qui prend en compte, en particulier, les prix du gaz sur le marché de gros et le prix du baril de pétrole. Selon la procédure habituelle, le Collège, la CRE a examiné et validé, jeudi, à la révision Engie.

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence”, 10,6 millions de français abonnés au gaz ont un choix entre l’ancien monopole réglementé, et les prix du marché proposé que les deux Engie celle de ses concurrents, EDF (Direct Énergie, Eni, Lampiris, etc.).

(Pourquoi?)

Publié à: Thu, 20 Avril 2017 10:31:00 +0000

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *