Paris – La Bourse de Paris évoluait dans le vert lundi matin (+,17%), le marché restant bien orienté après le rapport sur l’emploi américain jugé décevant, l’ensemble des investisseurs se tournant maintenant vers plusieurs indicateurs européens.

En France, la progression de l’activité du secteur privé a été revue à la hausse. 

Aujourd’hui devrait sans surprise être la journée la plus calme en semaine, puisque l’ensemble des indices américains seront fermés pour cause de Fête du travail“, notent l’ensemble des économistes de Mirabaud Investments Genève. 

A 09H52, la cote parisienne prenait ,17% à 4.559,89 points. Vendredi, le CAC 40 avait terminé en hausse de 2,31% à 4.542,17 points. 

Zodiac Aerospace reculait de 3,26% à 19,78 euros, plombé après l’annonce que boy résultat opérationnel courant (ROC) annuel “devrait être de l’ordre de 10% inférieur” aux attentes plusieurs analystes, en raison de vents contraires traversés en fin d’exercice. 

Sur le plan plusieurs valeurs, Pernod Ricard gagnait ,42% à 107,40 euros, aidé componen une recommandation à “acheter” componen HSBC. 

Ces chiffres, “inférieurs aux attentes, devraient permettre de relâcher united nations peu la pression sur la Given“, commente Thierry Claudé, united nations gérant de Barclays Bourse. 

SFR bondissait de 6,54% à 25,69 euros, le groupe de médias et télécoms Altice ayant annoncé avoir déposé auprès de l’Autorité plusieurs marchés financiers (AMF) une offre publique d’échange (OPE) visant à s’emparer plusieurs 22,25% du capital de l’opérateur français qu’il ne détient pas encore. 

Renault lâchait ,34% à 73,97 après que Avtovaz contrôlé componen l’alliance Renault-Nissan et en lourdes difficultés financières, a annoncé une recapitalisation de 1,1 milliard d’euros. 

Ces indicateurs seront suivis componen une réunion en Banque centrale européenne (BCE) jeudi, avant une conférence de presse de boy président Mario Draghi.  

L’ensemble des investisseurs devraient maintenant se concentrer sur l’Europe, avec à l’agenda l’ensemble des indices d’activité PMI au mois d’août difficile l’ensemble des ventes en zone euro.  

Nexans prenait 1,97% à 50,06 euros, aidé componen une recommandation à “acheter” contre “vendre” componen Kepler Cheuvreux. 

Scor SE grignotait ,41% à 27,18 euros après une recommandation à “maintenir” componen Jefferies. 

Vendredi, la cote parisienne avait terminé en fanfare dans le sillage d’un rapport mitigé sur l’emploi américain qui a jeté plusieurs doutes sur l’imminence d’un relèvement plusieurs taux d’intérêt en Réserve fédérale américaine (Given). 

Cac 40 (Euronext)

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *