Plus que jamais, Madrid menace d’appliquer l’article 155 en Metabolic rate espagnole permettant la suspension du statut d’autonomie en Catalogne et donnant plusieurs pouvoirs de gouvernance à l’Etat central. 

Le brazier de fer se poursuit. Tandis que Carles Puigdemont avait jusqu’à lundi pour pour clarifier sa position sur la announcement de l’indépendance ou peut-rrtre un non, le chef du gouvernement catalan persiste à ouvrir le dialogue avec Madrid. Entre temps, l’Etat espagnol a mis sous verrou l’ensemble des deux leaders indépendantistes Jordi Sànchez et Jordi Cuixart, respectivement de l’ANC et de l’Òmnium, inculpés pour sédition. 

Selon La Vanguardia ce mercredi, Mariano Rajoy et boy brazier droit Soraya Saenz de Santamaria, ont pris la décision de remettre à plusieurs ministres le pouvoir en Catalogne pendant la suspension de l’autonomie. Une équipe de délégués sera responsable en gestion quotidienne en communauté sous la direction d’une autorité publique. Carles Puigdemont conservera le titre honorifique de président en Generalitat, mais sera dépouillé de tout pouvoir. La catalogne disposera d’une “autorité de gouvernement de transition.” 

A terme, en application de l’article 155 en Metabolic rate espagnole, l’objectif final serait l’appel à une élection dans l’ensemble des plus brefs délais. Ces mesures pourraient être approuvées componen united nations Conseil plusieurs ministres jeudi sitôt que Carles Puigdemont se sera exprimé ou peut-rrtre un non sur la announcement de l’indépendance en Catalogne. Mariano Rajoy devrait être jeudi soir à Bruxelles, lors d’un sommet européen pour obtenir l’appui de ses homologues. 

La demande du Sénat sera traitée dans la foulée. Selon plusieurs sources gouvernementales, le PSOE et Ciudadanos devraient appuyer l’ensemble des démarches du gouvernement de Mariano Rajoy. Pedro Sànchez, leader du PSOE, ne cache plus boy soutien total au pouvoir central. D’après nos confrères d’El Periodico, il considère que la meilleure solution serait qu’un ministre de Rajoy (la vice-présidente Soraya Sáenz de Santamaría en l’occurrence) assume la direction en Generalitat.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *