La Cipav, caisse qui gère l’ensemble des retraites complémentaires et de base de 800.000 libéraux, se sent menacée. Une disposition du budget en Sécurité sociale prévoit que l’assurance-vieillesse plusieurs nouveaux libéraux sera gérée componen le RSI, déjà en charge en maladie. L’ensemble des professionnels installés qui en font la demande pourraient aussi être rattachés au RSI. United nations décret doit préciser quelles professions sont visées. Mais l’ensemble des professions à ordre (géomètres, architectes…) resteraient dans la Cipav. La caisse craint pour l’équilibre financier du régime et ses 350 emplois et redoute de disparaître à terme.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *