Nouvelles

La Corée du Nord veut que son groupe de filles se produise aux Jeux olympiques

La Corée du Nord veut que son groupe de filles se produise aux Jeux olympiques

La Corée du Nord va leur dire ce qu’ils veulent, ce qu’ils veulent vraiment.
Le premier groupe de filles du royaume des ermites – qui partage un peu de style avec les Spice Girls, le groupe pop britannique qui a battu les records dans les années 1990 – semble être en train de faire une apparition aux Jeux olympiques d’hiver.

S’ils s’en tirent au début des négociations qui débuteront lundi dans le village de paix de Panmunjom, le monde pourrait être touché par des tubes de Moranbong comme “Mon pays est le meilleur!” Et “Soutenons notre commandant suprême avec des armes”.
Une apparition olympique serait la première fois sur la scène internationale pour Moranbong, dont les 20 membres mini-jupe ont été “triés sur le volet” par Kim Jong-Un pour former le groupe en 2012 et chanter principalement des chansons en hommage au Cher Leader.
Plus typiques sont des performances comme celle de juillet sur une scène de Pyongyang devant un écran géant montrant le nouveau missile balistique intercontinental nord-coréen, Hwasong-14, tirant dans le ciel alors que le groupe jouait un set incluant “Make Others Envy Us”.
Les pourparlers nord-sud prévus lundi doivent inclure des discussions sur la participation d’un groupe d’art nord-coréen aux Jeux Olympiques, qui débutera le 9 février à PyeongChang, à environ 50 miles au sud de la zone démilitarisée séparant les deux Corée.
L’un des quatre délégués nord-coréens à la réunion de lundi est Hyon Song-Wol, le chef de la bande de Moranbong et rumeur d’ex-petite amie du dictateur Kim Jong-un.
Hyon aurait été exécutée en 2013. Mais elle a réapparu l’année suivante et a obtenu une place au sein du Comité central du Parti des travailleurs de Corée, au pouvoir, l’année dernière.
La Corée du Sud avait prévu d’envoyer son vice-ministre de l’unification pour discuter de la taille d’une équipe olympique nord-coréenne.
Mais quand le Nord a indiqué vouloir discuter avec une troupe d’artistes, le Sud a décidé d’envoyer un haut fonctionnaire de son ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme pour examiner la proposition.
Le Nord a déjà convenu lors d’une réunion ministérielle inter-coréenne la semaine dernière d’envoyer une délégation d’athlètes et d’officiels à PyeongChang. Parmi les possibilités signalées figurent des équipes combinées pour le bobsleigh masculin et le hockey sur glace féminin.
La Corée du Nord devrait également envoyer une équipe de patinage artistique en couple, Ryom Tae-Ok, 18 ans, et Kim Ju-Sik, 25 ans, ses seuls athlètes à s’être qualifiés pour les Jeux olympiques. Le pays n’a pas envoyé d’équipe aux Jeux Olympiques d’hiver depuis 1992.
Le Sud a proposition de marcher avec le Nord lors de la cérémonie d’ouverture , mais le Nord n’a pas encore accepté de participer.
Le Comité International Olympique doit encore approuver la participation de la Corée du Nord, car il a manqué une date limite du 31 octobre pour accepter l’invitation à participer. Le CIO examinera la question lors d’une réunion le 20 janvier en Suisse. L’organisation a exprimé son soutien au désir de Kim d’envoyer une équipe, ce qu’il a annoncé dans son discours du jour de l’an.
Services postaux

Post Comment