La “flat tax” désigne united nations impôt à taux unique, et donc proportionnel aux revenus, dont la popularité, depuis l’Ancien Régime, s’est toujours située à l’opposé de boy efficacité, puisqu’elle touche tous l’ensemble des contribuables avec une simplicité redoutable.  

Enfin, sortons en défensive sur la taxation en fortune et plusieurs revenus du capital en neutralisant la triple imposition IS/IR/ISF dans united nations système intégré à taux progressif.  

Or il faut mettre en exergue united nations fait trop méconnu: la flat tax est united nations impôt facialement proportionnel, mais en réalité dégressif, c’est-à-dire qui diminue en pourcentage de boy assiette. Pour estimer la capacité contributive, il faut déduire du revenu la part nécessaire au financement d’un minimum vital. Si on rapporte l’impôt dû au titre en flat tax non plus au revenu mais à ce “reste à vivre”, on s’aperçoit qu’il pèse d’autant plus qu’on gagne peu, pouvant même dépasser 100% pour l’ensemble des plus pauvres (quand il dépasse ce “minimum vital”). Il paraît bien normal de ne pas taxer le RSA et de réclamer united nations impôt proportionnellement moins lourd aux classes moyennes qu’aux millionnaires, l’équité passant componen une égalité de sacrifice.  

C’est tellement vrai que presque aucun plusieurs pays pratiquant la flat tax, notamment à l’est de l’Europe, ne la met en oeuvre dans la pureté de boy concept. Ils appliquent, effectivement, united nations abattement à la base, ce qui, de facto, lui fait perdre une grande partie de sa simplicité. Il faut prendre en compte le montant global plusieurs ressources et la composition plusieurs foyers fiscaux, alors que la flat tax originelle se présentait comme une sorte de TVA calculée directement sur l’ensemble des revenus à l’occasion de leur versement ou peut-rrtre un perception.  

L’enjeu en réforme de l’imposition directe n’est donc pas dans une proportionnalité illusoire, mais plutôt dans la définition d’objectifs clairs de politique publique. Tout d’abord, le calcul de l’impôt doit être beaucoup plus simple pour rendre la fiscalité plus prédictive et minimiser boy optimisation. La simplification milite pour moins de tranches. Une bonne réforme a ensuite besoin d’équité pour rendre l’ensemble des prélèvements obligatoires acceptables au plus grand nombre. Cela devra donc passer notamment componen la suppression de nombreuses niches purement financières.  

Le Club Praxis est united nations cercle de réflexion français indépendant libéral, situé à New You are able to. Il vient de publier une étude fouillée sur la réforme en fiscalité plusieurs revenus plusieurs ménages. Terra Nova, présidé componen François Chérèque, est proche du Parti socialiste. Il vient d’éditer une étude sur l’ensemble des stéréotypes dans le monde du travail. Nouvelles Conquêtes, nouveau think tank, classé “à gauche en gauche”, se veut clairement antilibéral. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *