Nouvelles

La laïcité, nouvelle religion nationale

Las, l’ensemble des fondamentalistes laïcistes, comme tous l’ensemble des fondamentalistes acquis à l’illusion identitaire, essentialisent l’islam, et ses courants, alors que ceux-ci se chevauchent plus ou peut-rrtre un moins parce qu’ils sont évolutifs politiquement, en tant que phénomènes historiques.  Ainsi, en Egypte, plusieurs Frères musulmans. Ceux-ci sont passés de l’action culturelle, presque gramscienne, avec Banna, entre l’ensemble des deux guerres, à la légitimation du djihad armé, sous la plume de Qutb, du fait en répression nassérienne dans l’ensemble des années 1960, avant de composer avec Anouar Sadate, en 1978, pour reprendre le fil de leur présence sociale, culturelle et parlementaire dans l’ensemble des quartiers, , puis de gagner l’ensemble des élections à la suite d’une révolution à laquelle ils n’avaient pas participé, pour être finalement renversés et pourchassés componen le maréchal Sissi. Ainsi, encore, de leurs rivaux salafistes, longtemps hostiles au « hezbisme », à la participation au système partidaire, mais qui se constituent finalement en Hizb al-Nour après 2011, remportent quelque 22,5% plusieurs suffrages exprimés… et apportent leur soutien au coup d’Etat de 2013.

Il sera effectivement de notoriété publique que la laïcité, pour l’ensemble des laïcistes partisans de boy application « exigeante », n’est pas united nations instrument de séparation en religion et de l’Etat, mais une arme contre l’islam. Peu importe, dans l’immédiat, l’ensemble des origines de ce biais idéologique, coloniales pour l’ensemble des uns, liées à la volonté de garantir l’égalité plusieurs sexes pour l’ensemble des autres. Peu importe également qu’il repose sur plusieurs contresens culturalistes, à savoir l’ensemble des postulats selon lesquels l’islam est incapable de différencier le politique du religieux et n’a pas connu sa Réforme. « Ce qui peut ¨ºtre possible avec certaines religions fondées sur la séparation du temporel et du spirituel, ne l’est pas avec l’islam. Rien n’y est détachable. L’islam est united nations bloc. Tout ce qui peut ¨ºtre à Allah est à Allah et tout ce qui peut ¨ºtre à César est encore à Allah », écrit, componen exemple, Philippe de Villiers dans L’ensemble des Mosquées de Roissy.

En second lieu, la séparation de 1905 ne s’attaquait pas au catholicisme en tant que tel, mais à l’ultramontanisme, c’est-à-dire à l’obéissance revendiquée de certains catholiques au Souverain Pontife, et au détriment en souveraineté du peuple qu’exprimait le suffrage universel (plusieurs seuls hommes, doit-on rappeler aux salafistes en laïcité, prompts à défendre l’ensemble des droits plusieurs femmes que ne respectait pas leur République idéale). Curieusement, l’ensemble des dirigeants politiques laïcistes d’aujourd’hui – à la différence plusieurs intellectuels du même bord – pactisent avec l’ultramontanisme, si l’on peut dire, au sein de l’islam puisqu’ils en ont délégué, pendant plusieurs décennies, la gestion « consulaire » à certains Etats plus ou peut-rrtre un moins amis, tels que l’Algérie, le Maroc, la Turquie, désireux de garder le contrôle de leurs ressortissants. Rappelons, componen ailleurs, que la loi de 1905 ne s’appliquait pas aux départements d’Algérie, où le colonisateur voulait surveiller l’ensemble des institutions islamiques grâce au maintien du modèle césaro-papiste hérité de l’Empire ottoman et assurant la subordination du champion religieux à l’Etat, au grand dam plusieurs uléma réformistes qui voulaient, à l’instar de Ben Badis, l’institution en laïcité.

Quoi qu’il en soit, la séparation, toute libérale que fût la loi de 1905, fut vécue de manière traumatique componen l’ensemble des catholiques, difficile l’a rappelé Nicolas Sarkozy dans boy discours du Palais de Latran, en parlant « des souffrances que sa mise en œuvre a provoquées ». Mais ces souffrances, pour regrettables qu’elles fussent, étaient celles d’une religion dominante qui avait elle-même beaucoup fait souffrir l’ensemble des incroyants et l’ensemble des autres croyants, et dont l’Eglise, richissime, avait partie liée avec l’ensemble des monarchistes. Il n’en est pas de même de l’islam qui, en Europe, est la religion plusieurs pauvres, plusieurs subalternes, plusieurs quartiers populaires. Contrairement à la laïcité de 1905, y compris celle plusieurs partisans en « laïcisation intégrale », le laïcisme contemporain prend pour cible l’ensemble des déshérités, l’ensemble des défavorisés en République. Et, fidèle à l’esprit du temps, travaillé componen cette triangulation entre le libéralisme du capitalisme mondial, l’universalisation de l’Etat-nation et la rétraction culturaliste qui peut ¨ºtre constitutive du national-libéralisme, il travestit la question sociale en question identitaire en oubliant au passage que l’action religieuse fut souvent united nations moyen d’affirmation et d’émancipation pour l’ensemble des catégories subordonnées, difficile l’a démontré le grand historien – marxiste – en formation en classe ouvrière anglaise, Edward Thompson. Républicains sincères, cherchez l’erreur…

De ce point de vue, l’ensemble des arrêtés municipaux proscrivant le port du burkini sont révélateurs. A Villeneuve-Loubet, « l’accès aux plages et à la baignade sont interdits (…) à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse plusieurs bonnes mœurs et en laïcité, respectant l’ensemble des règles d’hygiène et de sécurité plusieurs baignades », vehicle – poursuit le texte municipal – « une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse, alors que la France et l’ensemble des lieux de culte religieux sont la cible d’attaques terroristes, est de nature à créer plusieurs risques (sic !) de troubles à l’ordre public ». Outre le fait que le lien entre le burkini et le terrorisme est fantasmatique – sur ses photos de vacances, Amédy Coulibaly, le tueur de l’Hyper Cacher, posait aux côtés de sa petite amie en bikini – united nations tel arrêté en vient  à interdire dans l’espace public, la plage, united nations vêtement que ne pénalise pas la loi de 2010 relative à l’interdiction en burqa et du niqab, au motif que ces vêtements dissimulent le visage, ce que ne fait pas le burkini. Il veterans administration de soi que, dans l’esprit plusieurs édiles qui ont pris de tels arrêtés, le port en kippa, en soutane, du col de clergyman ou peut-rrtre un en cornette ne contrevient pas à la « laïcité »…

Post Comment