La loi pour l’abdication de son Akihito. Il sera le premier empereur japonais qui arrêtent de fumer dans les 200 dernières années

le Gouvernement japonais a approuvé vendredi un projet de loi qui permettrait à l’empereur Akihito pour donner la position de son fils, Naruhito, en ce qui représenterait la première abdication de l’un à l’occupant du Trône du Chrysanthème dans les 200 dernières années, informe l’agence EFE, cité par Agerpres.

le Retrait de son Akihito sera le premier au Japon à l’empereur Kokaku en 1817. Le gouvernement japonais estime que le bon moment pour l’abdication serait en décembre 2018, lorsque le leader du pays est en fête de 85 ans et se termine trois décennies à la tête de l’etat.

la Nouvelle législation a été développé spécifiquement pour Akihito, pour empêcher à l’avenir abdicari, étant donné les problèmes rencontrés par la famille impériale dans le plan de succession.

Ces problèmes ont vu mis en évidence, même après trois jours, lorsque la princesse Mako, à l’âge de 25 ans, et la nièce de son Akihito, a annoncé qu’elle allait se marier avec un collègue de l’université, qui font perdre de sa charte royale.

outre Le fait qu’elle ne permet pas l’abdication, la loi de 1947 qui régule la casa imperial a supprimé le soi-disant branches collatérales, de sorte que toutes les femmes qui sont nés dans la maison perdent leur statut royal, en se mariant avec un homme du peuple, qui, depuis lors, a réduit sensiblement le nombre de ses membres.

(Pourquoi?)

Publié à Fri, 19 Mai 2017 04:53:04 +0000

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *