Sport

La main – Euro (H) – Nedim Remili : “continuer sur cette voie”

La main – Euro (H) – Nedim Remili : “continuer sur cette voie”

Handball Euro (Hommes)

Publié sur lundi 22 janvier 2018 22:27

Nedim Remili, l’arrière droit de l’équipe de france, a été heureux de la performance de l’équipe de France contre la Serbie (gagner 39-30), lundi.

Handball - Handball - Nedim Remili est face à des Serbes, Milan Javanovic et Bojan Beljanski. (S. Mantey/Équipe)

Nedim Remili est face à des Serbes, Milan Javanovic et Bojan Beljanski. (S. Mantey/L’Équipe)

Nedim Remili (arrière droit de l’équipe de france, victorieuse face à la Serbie): “je suis heureux, j’ai beaucoup de choses à faire. Trente minutes, c’est pas mal. Je suis heureux de la performance de l’équipe, même si les premières minutes n’étaient pas de grandes. J’espère que nous allons continuer sur cette bonne voie. (Sur le prochain match contre la Croatie), Nous avons les armes pour gagner ce jeu. Vous souhaitez aller le plus loin possible dans cette compétition. Si il y a une concurrence parfaite comme l’an dernier dans le Monde, il serait sans pitié.”

Raphaël Caucheteux (ailier gauche de l’équipe de France, 7 buts contre la Serbie): “je sais ce qu’est ma place. Je savais qu’ (Didier Dinart) aillait tourner si ça va bien dans la première moitié donc, c’est bon pour la suite, il permet de conserver la fraîcheur pour les cadres. Je me sens très bien et je veux aller retour dimanche avec une médaille donc je suis motivé plus que tout.”

Vincent Gerard (le gardien des Blues, touché au pouce gauche): “Il a tourné un peu sur un tir à l’aile, c’est une entorse. Il n’y a rien de cassé, je peux me déplacer. J’aurais été en mesure de re-entrer, mais comme le match a tourné en notre faveur, nous n’avons pas pris de risque. Je ne suis pas médecin, mais je ne suis pas inquiet. J’espère jouer contre les Croates, nous allons voir comment il se trouve.”

Luka Karabatic (point de pivot de l’équipe de France): “C’est dur de regarder mes amis du jeu, nous avons forcément envie d’être avec eux, d’apporter sa pierre à l’édifice. Mais il y a une bonne ambiance dans ce groupe, c’était un plaisir, malgré tout, d’être avec eux, même sans jouer. J’ai pris mon mal en patience, je suis soigné pour être prêt au moment où il ferait appel à moi. La chose la plus importante est de prendre le rythme, se sentir à l’équipe parce que nous aurons des moments difficiles à venir.”

Kentin Mahé (ailier gauche de l’équipe de France): “je pense que le fait que tout le monde a le temps de jeu permet à chacun de se sentir concerné. (Dinart) ne justifie pas son choix, et c’est ainsi, il n’est pas de chercher l’explication à chaque fois. Il permet également des cadres pour pouvoir souffler. Ce n’est que bénéfique à ce qui se passe. Chacun a un rôle et si tout le monde l’accepte, c’est ce qui va être notre force jusqu’à la fin.”

(AFP)

Post Comment