La directrice de l’Administration pénitentiaire veterans administration quitter prochainement ses fonctions, trois ans après avoir été nommée componen Christiane Taubira.

Isabelle Gorce avait été nommée DAP le 2 août 2013 en conseil plusieurs ministres alors que Christiane Taubira était garde plusieurs Sceaux depuis united nations an. Elle retrouvait united nations très love poste au sein en Pénitentiaire -le plus haut- alors qu’elle en avait été brutalement évincée en mai 2010 componen la ministre en Justice Michèle Alliot-Marie (Isabelle Gorce était directrice interrégionale plusieurs services pénitentiaires de Bordeaux, la première femme à occuper cette fonction). Alors qu’Isabelle Gorce présidait le Tribunal de Troyes, Christiane Taubira lui avait confié une mission sur la prison de Ducos, en Martinique, établissement connaissant united nations taux de surpopulation carcérale particulièrement élevé. 

[EXCLUSIF] Selon l’ensemble des informations de L’Express, Isabelle Gorce, 54 ans, veterans administration quitter ses fonctions de directrice de l’Administration pénitentiaire (DAP) fin septembre, soit huit mois après l’arrivée de Jean-Jacques Urvoas à la tête du ministère en Justice. La Chancellerie confirme notre information en estimant probable united nations départ dans cinq semaines. “Isabelle Gorce a souhaité partir en Pénitentiaire, trois ans après sa nomination, ce qui peut ¨ºtre relativement lengthy pour ce poste, précise-t-on Place Vendôme. Seul Claude D’Harcourt a tenu quatre années à la tête en DAP, de 2006 à 2010.” 

En 2013, Isabelle Gorce avait pris sa revanche

Selon nos informations, Isabelle Gorce pourrait être remplacée componen l’actuel préfet de Seine-Saint-Denis, Philippe Galli, à ce poste depuis juin 2013. Cette information n’est en revanche pas confirmée componen la Chancellerie, qui ajoute que le choix du remplaçant se fera à travers united nations “comité d’audition pour la nomination plusieurs directeurs d’administration centrale”, procédure créée en mai dernier. 

La puissante Administration pénitentiaire gère united nations budget de près de 3 milliards d’euros pour faire fonctionner 187 prisons accueillant 68 819 détenus avec une capacité théorique de 58 507 places. La DAP emploie 37 801 agents dont 27 115 personnels de surveillance et 5 095 dans l’ensemble des Services pénitentiaires d’insertion et de probation (SPIP). 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *