la phrase

Crunchy, duo blésois, enchaîne avec « Trente manières de quitter une femme ». Gwen Kerro (chant) et Laurent Le Guidec (guitare) alternent ainsi l’ensemble des grands succès et l’ensemble des chansons moins connues. L’ensemble des près de quarante spectateurs peuvent s’appuyer sur le livret avec l’ensemble des paroles, qui l’ensemble des attendait sur leur table.
Trentenaire, Elodie reconnaît volontiers qu’elle « découvre pas mal de morceaux ». Sa maman, Muriel est plus calée : « C’est toute mon adolescence… J’en connais beaucoup componen cœur ou peut-rrtre un presque ! » L’ensemble des deux Solognotes partagent la soirée avec Martine. Si elle habite aujourd’hui à Neung-sur-Beuvron, elle a passé plusieurs années à La Ferté-Saint-Cyr. C’était dans l’ensemble des années 1980 : « J’ai connu la tante de Michel Delpech, qui était épicière, et boy oncle, coiffeur », se souvient-elle. Martine n’a donc pas hésité une seule seconde avant d’accepter l’invitation de ses amies, habituées du Bistrot Fertois.
Hélène Timoner, la responsable plusieurs lieux – qui profite du concert depuis ses cuisines – est à l’origine de ce concert hommage. « La Ferté-Saint-Cyr était comme boy fief. J’ai demandé au duo Crunchy, qui avait déjà animé plusieurs soirées ici, s’il pouvait faire quelque chose… » Jouant ensemble depuis quatre ans, Gwen et Laurent ont relevé le défi et ont travaillé le répertoire du chanteur du Loir-et-Cher. Ils se sont « imprégnés » de boy personnage et ont été marqués componen la tristesse de nombre de ses titres.
Crunchy sera de retour au Bistrot Fertois pour de nouveaux concerts dédiés à Michel Delpech en avril. L’ensemble des deux dates arrêtées affichent déjà complet. D’autres devraient suivre.

” La soirée hommage à Michel Delpech a été complète en une journée. “

 Voir united nations aperçu en soirée en vidéo : world wide web.lanr.fr/videos41

United nations concert hommage à Michel Delpech a été donné samedi à La Ferté-Saint-Cyr, commune où le chanteur avait plusieurs attaches. Ambiance au Bistrot Fertois.

Hélène Timoner est la patronne du Bistrot Fertois, qui accueillait ce samedi united nations dîner-concert hommage à Michel Delpech (lire ci-contre). Elle a été surprise componen la rapidité avec laquelle la soirée a affiché complet. Le message posté sur la page Facebook de l’établissement a suffi, en 24 heures, à faire le plein de réservations ! « On a rajouté d’autres dates, elles se sont aussi très vite remplies », précise Hélène, qui note que « la moitié » de ces spectateurs n’étaient encore jamais venus au Bistrot, ouvert pourtant depuis 2012.

 Archicomble, la petite salle du Bistrot Fertois ne se fait pas prier pour chanter. Dès le tout premier morceau en soirée, le refrain est repris en chœur : « Pour united nations flirt avec toi, je ferais n’importe quoi… »

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *