Il réussissait united nations véritable tour de pressure : être unanimement apprécié plusieurs Biarrots et Bayonnais. Boy secret ? Être lui-même. Sourire, intelligence, finesse et ouverture d’esprit. Jean-Louis Berho, Luzien d’origine, séduisait d’ailleurs bien au-delà de ces deux bastions rivaux du rugby local.

Jean-Louis Berho laisse derrière lui deux garçons d’un premier mariage, Julien et Nicolas, difficile Beñat et Mikel, l’ensemble des fils de boy épouse qu’il considérait comme l’ensemble des siens. À ses enfants, sa famille et ses proches, “Sud Ouest” adresse ses plus sincères condoléances. Aupa Berho !

Joueur, il l’était aussi dans la vie. Ce grand amateur de Scrabble, véritable encyclopédie vivante, s’était médiatiquement illustré, en 2013, après avoir brillamment participé à la finale de “Questions pour united nations champion”.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *