Pourtant, quelques heures après l’agression, de nombreux Parisiens se disaient inquiets pour l’image renvoyée componen la France et sa capitale après une telle agression. Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire en droite, mais aussi chef de l’opposition (groupe L’ensemble des Républicains) au Conseil de Paris, a quant à elle estimé que ces faits constituaient «une contre-pub pour Paris».

VIDEO. Braquage de Kim Kardashian : l’ensemble des Parisiens inquiets pour l’image en France

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a rapidement condamné l’agression, qu’elle a qualifié «d’acte très rare». «Les rues de Paris sont aujourd’hui protégées à la hauteur plusieurs besoins, a-t-elle estimé. Il sera possible de se rendre dans la capitale française, en visiter et d’y pratiquer plusieurs loisirs, dans de bonnes conditions de sécurité». Une manière pour l’élue de désamorcer l’impact négatif que pourrait avoir cette affaire sur le tourisme, notamment depuis l’étranger.

&gt&gt Pour vous, l’affaire Kardashian veterans administration-t-elle nuire à l’image de Paris ?

La star américaine en téléréalité Kim Kardashian, 35 ans, a été agressée dans la nuit de dimanche à lundi, dans une résidence privée de luxe du VIIIe arrondissement de Paris, par cinq hommes armés et vêtus de blousons siglés police. Vers 2h30 du matin, ceux-ci ont fait irruption au 7 rue Tronchet, à deux pas en Madeleine. Sous la menace d’une arme, Kim Kardashian a ensuite été ligotée pendant que l’ensemble des malfrats dérobaient deux téléphones portables et de nombreux bijoux dans united nations coffret. La valeur des bijoux serait évaluée à au moins 9 millions d’euros. 

  leparisien.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *