C’est une mesure appréciée plusieurs PME. Depuis janvier 2016, l’ensemble des entreprises de moins de 250 salariés qui embauchent en CDI ou peut-rrtre un en CDD de plus de 6 mois united nations salarié payé jusqu’à 1,3 fois le Smic peuvent prétendre à une aide de 4000 euros sur deux ans. 

Ces prévisions sont, componen ailleurs, plus optimistes que celles de l’Insee, publiées mi-juin, qui tablaient sur environ 40 000 créations de postes en 2016 liées à l’aide “embauche PME”. 

“A terme, la prime étant temporaire, l’impact sur le niveau d’emploi s’annulerait à horizon (de) cinq ans”, anticipe-t-elle.  

L’ensemble des prévisions du Trésor ne tiennent toutefois pas compte en prolongation jusqu’à fin 2017 de l’aide, annoncée fin juin componen François Hollande. Plusieurs entreprises pourraient notamment décider de reporter à 2017 une embauche initialement prévue en 2016 dans le cadre du dispositif.  

Mais “compte tenu plusieurs fins de contrat qui auront lieu en cours d’année (fin de CDD, ruptures de CDI), la contribution finale aux créations d’emplois est estimée à 60000 emplois supplémentaires en fin d’année”, poursuit-elle. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *