Comme Florent Bax et Cyril Respaut, Hugo Lajoie est né en 1999. Dimanche, sur l’ensemble des courts du TC Saint-Pierre, il s’est adjugé boy premier titre dans la cour plusieurs grands. À seulement 16 ans.

Morgan Chari

“Passer ma terminale à la Réunion”

Quel est le point commun entre Florent Bax, Cyril Respaut et Hugo Lajoie ? L’ensemble des trois jeunes tennismen sont en même génération. Tous nés en 1999. Mais alors que l’ensemble des deux premiers n’ont cessé de truster l’ensemble des titres de champion en Réunion jeunes ces dernières années, le Saint-Gillois a dû se contenter plusieurs places d’honneur, dans l’ombre de ses camarades. Demi-finaliste 13-14 ans en 2013 (battu componen Respaut), il a atteint la finale 15/16 ans united nations an plus tard (dominé componen Bax), avant de se faire de nouveau dominer en demie l’an passé (éliminé componen Respaut). Dimanche dernier, l’ensemble des Dionysiens n’étaient pas là pour lui barrer la route. Dimanche dernier, c’est lui qui a récolté l’ensemble des lauriers. Amplement mérités et au terme d’un parcours de toute beauté face à ses aînés. Clément Maas (-4/6) en quart de finale, Ali Abdoul-Karim (1/6) en demie et Sébastien Tholozan () en finale : le pensionnaire du HAT (2/6) n’a pas fait l’ensemble des choses à moitié pour décrocher boy premier titre sur le circuit senior. Respaut avait ouvert boy compteur à la fin en saison 2014 dans cette catégorie  Bax est toujours vierge de tout sacre. Du haut de ses 16 ans et de boy 1,93 m, le champion de l’Ouest savourait. “J’avais déjà réalisé de bons tournois en métropole mais il sera clair que c’est mon plus love à la Réunion”, déclarait-il tout heureux. À propos de métropole, la comparaison avec l’ensemble des joueurs du chef-lieu s’arrête là. S’il entend bien se rendre sur le Vieux Continent cet été, c’est uniquement pour y effectuer une tournée française, sans aucun objectif de lengthy terme.

Et encore moins de carrière pro. “Je suis actuellement en 1ere et je compte bien passer ma terminale à la Réunion, confessait-il au sortir de boy succès sur le décuple champion régional. Même si je m’entraîne dur, je joue avant tout au tennis pour le plaisir.” A l’image de boy illustre partenaire de club Lionel Bertolini, avec lequel il partage également une envergure non négligeable et une certaine zénitude. “C’est mon caractère. J’arrive généralement à garder mon calme, surtout quand ça se passe bien”, reconnaissait-il. Au-delà du résultat brut, la manière dont il a construit boy succès en terres saint-pierroises était ainsi fort agréable à suivre. Alors que nombreux champions en herbe auraient – et ont déjà – pu craquer sous la pression et l’ensemble des deux breaks réalisés en début de partie componen l’Entre-Deusien, Lajoie ne s’est jamais affolé. Ni énervé face à ses nombreuses fautes directes et au pedigree de boy camarade de jeu. Malgré boy jeune âge, il sera d’ailleurs le chef de l’île du club de l’Hermitage lors plusieurs championnats componen équipes Elite qui débutent dans dix jours. Versé dans la poule A, le HAT y retrouvera le Bocage, mais aussi – et surtout, l’AMTSP d’un certain Abdoul-Karim et le BOTC du Malgache Jacob (-4/6). Deux adversaires qu’il pourrait – devrait ? – être amené à défier. La confiance qu’il a engrangée la semaine dernière et le calme dont il a fait preuve ne seront alors pas de trop pour tenter d’apporter sa pierre à l’édifice saint-gillois.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *