Le dernier cinéma porno en France est sur le point de fermer ses portes – en raison de la perte de clients à la pornographie Internet facilement accessible.
Après plus de 30 ans d’exploitation du cinéma, le propriétaire Maurice Laroche a décidé de prendre sa retraite car les cinémas accueillent de moins en moins de clients.
À son apogée, The Beverley a même organisé des soirées couples le samedi et le jeudi, où les partenaires pouvaient regarder du porno ensemble.
Bien que rare de nos jours, lorsque le Beverley a ouvert dans les années 1960, les affaires étaient en plein essor.
Maurice dit Le Parisien : “Aujourd’hui, quand nous vendons 600 billets par semaine, nous sommes heureux.
“Il y a vingt ans, nous avons vendu 1 500-1 600”.
“Au début des années 1980, l’atmosphère était heureuse.”
“Il y avait 20 cinémas porno à Paris et 110 à travers la France.”
Jusqu’aux années 1970, n’importe quel cinéma en France pouvait inclure des films pornographiques dans son programme, mais en 1975, le gouvernement a fait en sorte que les films pornographiques soient classés X.
Maintenant, The Beverley fonctionne comme le cinéma porno solitaire à Paris, facturant 13 $ un billet, pour voir des films qui sont affichés sur une boucle tout au long de la journée.

#recherche
Un post partagé par Gili Malinsky (@malinskid) sur 30 septembre 2017 à 11h46 PDT

Les autres clients du cinéma sont principalement des hommes, dont beaucoup sont des habitués.
Mais leur âge varie de 18 à 101, selon Maurice, qui prétend que le cinéma attire une clientèle de tous les secteurs de la société.
L’homme de 74 ans affirme même que les nuits de son couple ont fait un simple voyage au cinéma “celui de la reproduction”.
Il a ajouté: “Il y a quinze ans, un couple est venu me présenter à son bébé, conçu, selon eux, à Beverley!”
Le dernier cinéma porno de Londres a été fermé l’année dernière – Juste quelques jours après son ouverture.
Le lieu, surnommé «The Office» n’avait pas reçu de licence et un propriétaire mécontent était furieux de découvrir à quoi les locataires utilisaient la propriété.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *