Il avait porté plainte contre le magazine people qui avait participé aux révélations sur boy salaire mensuel de 8000 euros, pour s’occuper plusieurs cheveux de François Hollande. Le coiffeur de l’Elysée a été débouté fin août.

Après l’ensemble des révélations sur boy mirobolant salaire de près de 8000 euros mensuels, l’homme chargé de coiffer à tout moment le président depuis 2012 avait porté plainte contre le magazine Closer. Il reprochait à ce média people, qui avait repris dans ses pages une information émanant du livre Elysée Off et du Canard enchaîné, de porter atteinte à sa vie privée. En plein coeur d’une polémique dont il se serait bien passé, le plaignant avait demandé 80 000 euros de dommages et intérêts.  

Selon Closer, l’affaire a été portée en justice le 7 juillet et le tribunal correctionnel de Nanterre a rendu boy jugement le 26 août, en déboutant le coiffeur de François Hollande, au nom “en liberté d’expression et d’information”. Le plaignant devra payer 1500 euros au magazine pour rembourser l’ensemble des frais d’avocat engendrés. Dans boy jugement cité componen Closer, le magistrat insiste sur le sur fait que sa publication est susceptible “de contribuer à united nations débat d’actualité et d’intérêt général sur l’ensemble des comptes et la gestion plusieurs services de l’Elysée et le bon emploi de l’argent public”. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *