Le gouvernement a permis à l'abattage, plus de deux loups dans le cadre de l ‘ “attaque-défense”

“contre un supplément, le nombre maximum spécifié par l’Ordonnance du 5. Juillet 2016, ce qui peut être accordée sur la destruction de deux loups, par le préfet”, le texte, et cela peut conduire au fait que, dans le cadre de la “des tirs de la défense“, si un animal avait été attaqué.

Ces enregistrements ont droit, par dérogation au loup comme une espèce protégée.

La population de canis lupus est maintenant à environ 300 exemplaires en France, la plupart dans le Sud-est.

Les associations de l’élévation du niveau

dénoncer les Quatre groupes d’intérêts du loup (Aspas, d’Une seule Voix, SFEPM, Ferus) ont exprimé leur intention à l’encontre de l’arrêté, devant le Conseil d’etat et à la publication d’un différent s’attendre à être arrêté, car ils sont deux nouvelles bataille.

de ceux-ci, un total de 40 (36+4), à 10 loups morts depuis le mois de juillet de l’année 2016, à en croire, principalement en raison de collisions, et non imputés à l’état (…) et le braconnage invisible“, écrivent-ils, que le gouvernement “essaie contre les loups“.

Selon ces associations, “pour une population estimée à moins de 300 sur la série 40 de l’abattage (…) met en danger la conservation de l’espèce en France“.

a été publié, Selon une étude commandée par le Ministère de l’environnement, et en Mars, le taux de mortalité du loup est, en moyenne, 22% entre 1995 et 2013, sachant que sa survie est menacée, le long terme, si ce ratio est à 34 pour cent.

Mais pour la période 2014-2016, l’augmentation de l’abattage, afin de limiter les attaques sur les troupeaux, et le taux de mortalité”, jusqu’à 34%“, affirme l’étude.

14 loups tués dans les Alpes-Maritimes depuis le mois de juin 2016

Parmi les 36 loups qui ont déjà été abattus, ont été depuis le mois de juin 2016, 14 dans les Alpes-Maritimes, 6, Savoie, 5 Var, 4, dans les Alpes-de-Hautes-Provence, 3 dans la Drôme et l’Isère, et 1 dans les Hautes-Alpes pour le règlement de l’administration régionale de l’environnement, de l’Auvergne et Rhône-Alpes.

la période 2016-2017, les dégâts dans les troupeaux, le loup touchés 9.788 animaux. Les ministères ” a enregistré plus de dégâts sont les Alpes-Maritimes (2.959 animaux), la Savoie (1.780), les Alpes-de-Haute-Provence (1.193), Var (928), Hautes-Alpes (777) et l’Isère (709).

(Pourquoi?)

Publié à: Thu, 20 Avril 2017 07:17:00 +0000

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *