Nouvelles

Le gouvernement américain, citant la décision, acceptera à nouveau les demandes de Protection DACA

Le gouvernement américain, citant la décision, acceptera à nouveau les demandes de
 Protection DACA

Gloria Mendoza, récipiendaire de l’Action différée pour les arrivées d’enfants (DACA), participe à une manifestation à l’appui de la législation visant à protéger les «rêveurs» à New York mercredi. (Lucas Jackson / Reuters) Le gouvernement fédéral, citant une récente décision du tribunal, a déclaré samedi qu’il acceptait à nouveau des demandes d’octroi d’une action différée en vertu du programme DACA, ou “rêveurs”, qui a protégé des milliers de jeunes de la déportation. L’administration Trump avait prévu d’annuler les permis de travail pour les jeunes sans-papiers, insistant sur le fait que c’était au Congrès de trouver une solution à la question de leur statut. Le programme de l’ère Obama a protégé ceux sans papiers qui ont été amenés ici comme des enfants. En décidant de mettre fin à l’action différée pour les arrivées d’enfants, l’administration Trump a qualifié ce dernier d’exemple flagrant de dépassement de l’exécutif. Tôt dimanche, le président Trump a déclaré sur Twitter: “DACA est probablement mort parce que les démocrates ne le veulent pas vraiment, ils veulent juste parler et prendre l’argent désespérément nécessaire loin de nos militaires.” Mais la semaine dernière, un juge fédéral à San Francisco a déclaré que près de 690 000 bénéficiaires du DACA devaient conserver leur permis de travail et leur protection contre l’expulsion pendant le procès. Ce costume remet en question la décision de mettre fin au programme. Dans une déclaration publiée samedi, les services américains de la citoyenneté et de l’immigration ont déclaré que les mesures différées précédemment accordées en vertu de DACA peuvent demander le renouvellement en remplissant les formulaires appropriés. “Jusqu’à nouvel ordre, et sauf indication contraire dans la présente directive, la politique du DACA sera appliquée selon les modalités en vigueur avant sa résiliation le 5 septembre 2017”, a indiqué un communiqué de l’USCIS. L’USCIS a déclaré qu’elle n’acceptait pas les demandes de ceux qui n’avaient jamais reçu d’action différée en vertu du DACA. Il a décrit l’action différée comme discrétionnaire et a déclaré qu’elle ne donnait pas de statut juridique.

Post Comment