Avant la série de victoires historique de l’intelligence artificielle AlphaGo contre le joueur professionnel Lee Sedol, le go était considéré comme le dernier jeu « classique » résistant à la machine.

Google, qui a enfanté AlphaGo via sa branche Deep Mind, pourrait s’attaquer à d’autres jeux. Interrogé samedi 12 mars sur le prochain défi de l’intelligence artificielle, united nations chercheur de l’entreprise a suggéré qu’elle pourrait s’attaquer plus tard au très célèbre jeu de stratégie StarCraft, sorti en 1998. L’avantage du jeu de go est que l’ordinateur peut voir et analyser tout le plateau, a souligné Shaun Dean lors d’une conférence à Bay Area. En revanche, dans StarCraft l’ensemble des mouvements plusieurs adversaires peuvent êtres cachés, rendant l’ensemble des choix stratégiques plus complexes.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *