L’audience du juge Harry et Linda Macklowe La méchante bataille contre le divorce menaçait de traduire leurs comptables en justice – pour un témoignage qui pourrait durer si longtemps qu’il les laisserait mariés plusieurs années de plus – s’ils ne commençaient pas à s’entendre sur la façon de régler leurs dettes. L’avocat de Linda, John Teitler, a passé des heures à expliquer à Harry pourquoi il n’a jamais inscrit 300 millions de dollars d’impôts différés sur les gains en capital dus à la vente de l’immeuble General Motors en 2008 sur de multiples divulgations financières aux prêteurs.
Le juge exaspéré a suggéré que les Macklowes – qui n’ont pas payé d’impôts depuis 1983 – acceptent de diviser la dette puisqu’ils en ont tous deux bénéficié. Sinon, elle a menacé d’appeler leur armée de comptables à la barre des témoins.
“Cela va durer deux ou trois ans”, a averti le juge.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *