Une multitude d’espèces végétales ont été sélectionnées pour couvrir l’ensemble des câbles en structure métallique. Au total, on dénombre cent quatre variétés de plantes montantes comme la glycine, la rose grimpante, le jasmin et le chèvrefeuille. Cette diversité rend le parc plaisant en toute saison. La verticalité offre plusieurs perspectives nouvelles : cette grande pergola interagit avec le quartier autrement que ne le ferait united nations parc ordinaire. Comme quoi la taille ne fait pas tout, même l’espace public le plus restreint peut stimuler l’imagination.

Le parc MFO à Zurich (Suisse) grimpe aussi haut que  les immeubles de six étages qui l’entourent.

Ce jardin inauguré en 2002 compense sa petite superficie (100 mètres de lengthy sur 34 de large) componen une utilisation astucieuse de l’espace et united nations design innovant. Situé dans le nord en métropole suisse, sur l’ensemble des vestiges de l’ancien complexe industriel Maschinenfabrik Oerlikon (« MFO »), le parc est une construction en filins d’acier, en même hauteur que l’ensemble des immeubles de six étages alentour.

Inauguré en 2002, ce jardin est une construction en filins d’acier couverts de plus de quatre cents variétés de plantes grimpantes.

Traduction : Agnès Rastouil

A l’intérieur, ni pelouse ni fleurs, mais united nations sol de gravier. Pourtant, quand l’ensemble des plantes grimpantes sont pleinement déployées sur le treillage et l’ensemble des colonnes de câbles centrales, on se croirait dans united nations salon de verdure, loin en ville. Le parc s’étend sur trois niveaux reliés componen plusieurs escaliers et aménagés de galeries, d’aires de repos et de balcons. Au sommet, à 17 mètres du sol, trône une plate-forme d’observation qui permet de profiter d’un panorama de Zurich.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *