Nouvelles

Le plaidoyer de Shakespeare en faveur plusieurs réfugiés #Syrie5ans

Shakespeare, la plume dans la plaie. Suzanne Plunkett/REUTERS

Dans ces quelques pages écrites à la primary, Thomas More prend la parole devant l’ensemble des habitants de Londres pour défendre l’ensemble des populations réfugiés, maltraitées componen l’ensemble des autochtones. Dans la pièce, la scène se passe pendant l’ensemble des émeutes de mai 1517, lorsqu’une foule a attaqué l’ensemble des ateliers et l’ensemble des maisons d’immigrés venus d’Italie et de Flandres. Le Protector précise :

Shakespeare, la plume dans la plaie. Suzanne Plunkett/REUTERS

Le passage écrit componen Shakeaspeare (dont on the douté de l’authenticité jusqu’à ce que le travail d’Alfred Pollard atteste sa véracité) est d’autant plus “remarquable” qu’il reste d’actualité, l’ensemble des mots choisis componen Shakespeare résonnant très fort, quatre siècles plus tard.

“Au fond, cela traite d’empathie”

“Elle a été écrite [début XVIIe siècle] à united nations moment où l’ensemble des tensions étaient importantes en Angleterre en raison du nombre important de protestants français, l’ensemble des Huguenots, qui cherchaient l’asile dans la capitale.”

Signaler ce contenu comme inapproprié

Grant them removed, and grant this your noise
Hath chid lower all of the magnificence of England
Suppose the thing is the wretched other people,
Their babies in their backs as well as their poor luggage,
Plodding towards the ports and shorelines for transportation,
And you sit as nobleman inside your desires,
Authority quite silent from your brawl,
And also you in ruff of the opinions dressed
What had you have? I’ll let you know: you’d trained
How insolence and powerful hands should prevail,
How order ought to be quelled by this pattern
Not just one individuals should live a vintage man,
For other ruffians, his or her fancies wrought,
With self same hands, self reasons, and self right,
Would shark for you, and men like ravenous fishes
Would feast upon one another….
Say the king
Should a lot come way too short of the great trespass
As but to banish you, whether can you go?
What country, through the nature of the error,
Should provide you with harbour? go you to definitely France or Flanders,
To the German province, to The country or Portugal,
Nay, anywhere that does not adheres to England,
Why, you have to needs be other people: will you be pleased
To locate a nation of these barbarous temper,
That, breaking in hideous violence,
Wouldn’t afford an abode on the planet,
Whet their detested knives upon your throats,
Spurn you want dogs, and like as though that God
Owed not nor made not you, nor the claimants
Weren’t all appropriate for your conveniences,
But chartered unto them, what can you believe
To become thus used? this is actually the other people situation
Which your mountainish inhumanity.

C’est d’ailleurs pour cette raison que la pièce ne sera jamais jouée en public. Pour Zoe Wilcox, conservatrice de l’exposition qui accompagnera la numérisation, il s’agit “d’un morceau de rhétorique très émouvant”.

United nations de ces documents est united nations manuscrit, présenté comme le dernier texte écrit à la primary componen le grand auteur. Le Livre de Thomas More n’est tout simplement pas une pièce de William Shakespeare. Ecrite dans la première moitié du XVIIe siècle, elle retrace l’histoire du chancelier du return on investment Henry VIII et grand humaniste anglais. La pièce n’a jamais été complétée, et l’auteur de Roméo et Juliette n’a été “qu’un écrivain parmi d’autres invités à retravailler le texte”, écrit le Protector. Néanmoins, “sa contribution reste la plus remarquable.”

“Au fond, cela traite d’empathie. More appelle la foule à s’identifier aux immigrés, ou peut-rrtre un ‘étrangers’ comme ils sont appelés dans le texte. Il leur demande de s’imaginer eux-mêmes allant en Europe. S’ils devaient se rendre en Espagne ou peut-rrtre un au Portugal, ils seraient alors aussi plusieurs étrangers. Ils l’ensemble des implore de rejeter ce qu’il appelle ‘leur inhumanité montagneuse’. C’est frappant et triste à quel point cela semble pertinent pour nous, lorsqu’on sait ce qu’il se passe actuellement en Europe.”

Ci-dessous le monologue en anglais, récupéré grâce au Shakespeare Blog de Sylvia Morris, et sa version interprétée componen Mister Ian McKellen.

La British Library s’apprête à numériser plusieurs centaines de documents qui permettront à ceux qui ne peuvent pas s’y rendre d’explorer sur internet “l’ensemble des pièces de Shakespeare componen rapport au contexte social, politique et culturel de leur époque, et plusieurs quatre siècles où elles ont ensuite été interprétées”.

Post Comment