Le prix Nobel de chimie 2016 a été attribué conjointement aujourd’hui au Français Jean-Pierre Sauvage, de l’université de Strasbourg, à l’Ecossais Fraser Stoddart, de l’université américaine d’Evanston, et au Néerlandais Bernard Feringa, de l’université de Groningue, pour leurs travaux sur “l’ensemble des machines moléculaires”.

“Ils ont développé plusieurs molécules aux mouvements contrôlables qui peuvent accomplir une tâche lorsqu’on y ajoute de l’énergie.” Le prix est accompagné d’une dotation de 8 millions de couronnes suédoises (environ 930.000 dollars).

Le Nobel de chimie est la troisième récompense décernée cette année après la médecine lundi et la physique mardi. Suivront le prix Nobel en paix vendredi puis, lundi, le prix en Sveriges Riksbank en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel, ou peut-rrtre un prix Nobel d’économie, et jeudi prochain le Nobel de littérature.

LIRE AUSSI : 

» Le prix Nobel de médecine décerné au Japonais Ohsumi

» Le Nobel de physique à trois Britanniques pour leurs recherches sur la matière

“United nations élévateur minuscule, plusieurs muscles artificiels et plusieurs moteurs minuscules: le prix Nobel de chimie 2016 est attribué à Jean-Pierre Sauvage, Mister Fraser Stoddart et Bernard Feringa pour leur conception et leur production de machines moléculaires”, annonce l’Académie royale plusieurs sciences de Suède.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *