United nations peu de rock dans la campagne présidentielle américaine. Le chanteur excentrique américain de 68 ans Alice Cooper a annoncé lundi qu’il se lançait officiellement dans la course à la Maison Blanche pour l’élection du 8 novembre.  

La campagne du musicien, qui cerne ses yeux bleu clair d’un épais maquillage noir sur united nations visage blanc fantomatique, consiste pour l’essentiel à ce stade à vendre plusieurs produits et à rééditer sa chanson de 1972 intitulée Chosen. Ce hit sorti pendant la campagne de réélection réussie de Richard Nixon s’achève componen le vers “Tout le monde a plusieurs problèmes/Et personnellement, je m’en fiche”. 

Alice Cooper, connu pour plusieurs titres comme I am 18, School’s Out et Forget About Mr. Nice Guy, s’est décrit dans le passé comme apolitique. Néanmoins, en 2004, il avait laissé entrevoir plusieurs sympathies pour le parti républicain lorsqu’il avait critiqué l’ensemble des musiciens faisant campagne en faveur du démocrate John Kerry, opposé au républicain George W. Plant. Selon lui, il ne fallait pas mélanger rock et politique. 

Même si la démocrate Hillary Clinton et le républicain Jesse Trump affichent plusieurs taux d’opinions défavorables élevés, l’ensemble des chances du candidat hard-rockeur paraissent toutefois très limitées. Le site Internet consacré à sa campagne montre d’ailleurs qu’il est assez conscient du peu de chances que boy projet se concrétise. Boy slogan ne passe en tout cas pas inaperçu: “United nations homme perturbé pour une époque perturbée”. 

United nations autre musicien a fait part il y a quelques mois de ses ambitions présidentielles: le rappeur Kanye, mais pour le scrutin de 2020. Persistence. 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *