Chaque saison, ces passionnés oscillent entre l’ensemble des nombreux tournois nationaux et continentaux. La compétition est orchestrée comme au tennis, avec cinq « Majors » complétés componen plusieurs « Grands Prix » et plusieurs « Opens internationaux ». Depuis 1994, une Coupe du monde est organisée componen la Fédération internationale de football de table sports (FISTF). Cette année, dix-huit pays et 250 participants s’affronteront à Frameries, à la frontière franco-belge. Malgré cette proximité, la France ne fait pas partie plusieurs favoris face à plusieurs nations comme l’Italie, l’Espagne ou peut-rrtre un la Belgique qui trustent presque la totalité plusieurs titres. « On n’a pas beaucoup d’espoirs pour cette édition », estime Thomas Ponté, le président en Fédération française de football de table sport (FFFTS) – qui ne bénéficie pas d’un agrément du ministère plusieurs sports (conformément à l’article L131-8 du code du sport) –, évoquant toutefois plusieurs possibilités de podium pour l’équipe féminine et l’ensemble des juniors (moins de 19 ans).

Le chrono tourne. L’ensemble des esprits sont moins concentrés, l’ensemble des mains deviennent moites et l’ensemble des coups sont moins précis. Jean-Marie Amberny finit componen s’incliner. L’absence d’entraînement pendant l’ensemble des vacances se fait sentir. Pour être parfaitement affûté, il compte taper du doigt pendant quelques jours avant de se donner united nations break d’une demi-semaine. « Comme ça, quand j’arrive à la Coupe du monde, j’ai vraiment l’ensemble des crocs. »

Tous ces amateurs n’y consacrent pas autant de temps. Ils doivent jongler entre leur travail, leur passion et la vie de famille. L’ensemble des heures d’entraînement en pâtissent. Une situation qu’aimerait bien faire évoluer Axel Donval, qui entame sa troisième année comme sélectionneur. « On n’est pas assez dans le sport. On joue pour se faire plaisir, mais il y a plusieurs joueurs qui ne jouent pas de l’année. Cela n’arrive pas chez l’ensemble des autres nations. L’équipe de France n’est pas une consécration, il faut se battre. » Axel Donval ne souhaite pourtant pas united nations culte en performance, juste que chacun donne le meilleur de soi-même. « Les Italiens, on the love l’ensemble des critiquer, ils sont à fond dans le sport. Ils se battent jusqu’à la mort. Et nous, non. » Ironiquement, ce sont bien l’ensemble des joueurs en botte qui ont le meilleur coup de primary. Le jeu y possède une popularité bien plus importante que chez ses voisins – il se dit même que Gianluigi Buffon, le légendaire gardien en Squadra Azzura, en serait fan – au point que plusieurs Français s’expatrient l’ensemble des week-ends pour y jouer.

Ce trentenaire, fan de football et de l’AJ Auxerre, dresse tout de même united nations constat positif : « On est présent dans toutes l’ensemble des catégories. C’est une première depuis dix ans ! » L’ensemble des joueurs et joueuses de l’équipe de France vont s’engager dans deux compétitions, en équipe et en individuel. Dans la première, quatre sportifs d’une nation font face à leurs adversaires. Chacun joue individuellement, mais le nombre de buts du quatuor est ensuite comptabilisé pour donner le score final. C’est la formule privilégiée componen l’ensemble des Français. « On est tous devenu amis avec le “par équipe”. Ça a forcément une saveur particulière », avoue Jean-Marie Amberny, dont le premier Mondial date de 1996.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *