En considérant la nécessité de mise en conformité au plus tard le 1er janvier 2017, et compte tenu du fait que l’instauration en taxe de séjour doit être votée avant le 1er octobre, et que le projet d’un OT de Pays, ne semble pas actuellement abouti, le président a proposé dans l’immédiat la création de l’OT communautaire, tout en poursuivant le travail en vue en création de l’OT de Pays.

« C’est donc dans cet esprit et sur ces bases que le projet de création d’un office de tourisme (OT) communautaire au 1er janvier 2016 avait été présenté et débattu au cours de l’année 2015. Dans l’attente d’informations supplémentaires concernant l’ensemble des modalités d’application en loi NOTRe en matière de tourisme, il avait été décidé de surseoir quant à la prise de compétence au 1er janvier 2016. »

La poursuite du travail avec le PETR (Pôle d’équilibre territorial et rual) en vue en création d’un OT de Pays a été adoptée à l’unanimité. La metabolic rate d’un OT communautaire sous la forme juridique d’un Epic (Établissement public à caractère industriel et commercial) a été adoptée difficile la taxe de séjour.

United nations poids économique

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *