Ce matin le groupe Aéroports de Paris (ADP) a abaissé sa prévision de croissance du trafic pour 2016. Il s’attend désormais à une hausse comprise entre 1 et 1,5% contre 2,3% précédemment. ADP revoit également à la baisse sa prévision d’excédent brut d’exploitation (Ebitda), tablant désormais sur une stabilité componen rapport à 2015, contre une «légère croissance» envisagée lors de ses dernières prévisions qui remontent au 28 juillet. Dans united nations secteur en plein boum dans le monde entier, rien que pour le mois de septembre, le trafic de Paris Aéroport est en baisse de ,2% componen rapport au mois de septembre 2015. 8,6 millions de passagers ontété accueillis, dont 5,8 millions à Paris-Charles de Gaulle (-1,9%).

L’activité du groupe souffre depuis plusieurs mois de l’effet conjugué plusieurs attentats qui ont ensanglanté Paris et Nice, mais aussi plusieurs grèves à répétition de ses personnels navigants et commerciaux entre le mois de juin et d’août.

La France reste la première destination touristique mondiale. Mais, avec la menace terroriste et l’état d’urgence, l’ensemble des étrangers sont de moins en moins présents. Paris, où la clientèle internationale représente plus en moitié plusieurs touristes, est la ville la plus touchée.

Ses derniers articles

Depuis l’ensemble des horreurs commises le 13 novembre 2015 la France a même été classée zone à risque componen le Japon. Résultat, la fréquentation touristique ne cesse de reculer. Au premier trimestre 2016, le taux d’occupation plusieurs hôtels parisiens a atteint 57,3%, en baisse de 7,7 points componen rapport à 2015. Même chose dans l’ensemble des restaurants, l’ensemble des musées, l’ensemble des grands magasins et bien entendu l’ensemble des aéroports. Tous souffrent en baisse du nombre de visiteurs. L’agression dans le quartier en Madeleine en vedette de télé-réalité Kim Kardashian risque de faire encore grimper le sentiment de défiance à l’égard en capitale.

Air France KLM a enregistré une hausse de 2,8% en septembre de boy trafic passagers. Mais la demande pour la destination France reste faible, selon la compagnie. En septembre, hors Transavia, la branche inexpensive du groupe en pleine croissance, le trafic est en baisse de ,9% à 7 millions de passagers pour l’ensemble des trois autres entités, à savoir Air France, KLM et HOP!.

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *