Fin du cumul des mandats, déception à l’égard du rôle de parlementaire, crainte d’être balayé… Selon notre enquête, au moins 212 députés sortants ont choisi de ne pas se présenter les 11 et 18 juin. Soit deux fois plus qu’en 2012.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *