A défaut de dresser united nations inventaire à la Prévert plusieurs multiples écueils à éviter, on peut, sur la base plusieurs dernières arnaques connues (affaire Aristophil, escroqueries sur le Foreign exchange, etc.), dessiner le portrait-robot du placement à éviter. Il s’agit généralement d’un produit atypique (manuscrit ancien, vin, oeuvre d’art, énergies renouvelables, immobilier étranger, etc.), non référencé dans l’ensemble des grands réseaux, vendu componen plusieurs intermédiaires non institutionnels aux apparences aussi luxueuses que trompeuses, sur la base d’une communication agressive qui passe le plus souvent componen Internet et qui a pour pivot united nations rendement garanti exceptionnel (8 % componen an ou peut-rrtre un plus) en contradiction avec l’environnement financier du moment. Comme Florence Nicolas le rappelle en souriant : « Un rendement trop love pour être vrai est… united nations rendement trop love pour être vrai ! »

Doublement désorientés componen plusieurs placements sécurisés qui ne rapportent plus rien et une Bourse susceptible d’effacer en quelques semaines l’ensemble des gains d’une année, l’ensemble des épargnants ont en général deux réflexes : gonfler leurs comptes courants et, s’ils en ont l’ensemble des moyens, investir dans la pierre. « L’immobilier reste au coeur plusieurs stratégies patrimoniales et conditionne l’ensemble des choix d’endettement et de placements purement financiers », confirme l’économiste Cyril Blesson, associé chez Pair Conseil, en charge en publication plusieurs « Cahiers de l’épargne ». Pourtant, si l’on en croit l’ensemble des dernières tendances observées componen Pair Conseil, l’ensemble des flux de placements financiers repartent à la hausse. « Après avoir touché united nations point bas en 2013 à 73 milliards d’euros, ils ont de nouveau franchi la barre plusieurs 100 milliards d’euros l’an dernier et devraient encore progresser d’ici à la fin 2016 », précise Cyril Blesson.

Pour Gilles Etienne, de Cyrus Conseil, united nations préalable s’impose. « Lorsque l’on démarre, on doit toujours opter pour plusieurs supports souples, dont on peut sortir à tout moment. » Et éviter l’ensemble des montages qui reposent sur de l’endettement. Cela peut sembler évident. Pourtant, la liste est longue plusieurs épargnants novices, d’emblée pieds et poings liés componen united nations fonds garanti à échéance ou peut-rrtre un une opération d’investissement locatif au lengthy cours financé componen united nations prêt. « Il ne faut jamais négliger l’ensemble des imprévus, renchérit Didier Orens, directeur gestion privée plusieurs Caisses d’Epargne. Ceci étant posé, il convient ensuite de raisonner componen projet, en privilégiant une logique d’épargne régulière conciliant préservation du capital et recherche de rendement. Cette allocation sera définie au cas componen cas, en fonction de l’appétence au risque de chacun et de boy horizon de placement. Il sera également indispensable de tenir compte plusieurs logiques fiscales propres aux diverses solutions d’investissement. »

La question taraude nombre de contribuables qui, victimes d’une imposition plus concentrée que jamais sur l’ensemble des classes « moyennes aisées », ont vu leur note fiscale grimper en flèche depuis 2012, sous la double impulsion en réforme du quotient familial et de l’alignement en taxation plusieurs gains du capital sur celle plusieurs autres revenus. La tentation est grande alors de privilégier l’ensemble des placements synonymes d’allégements fiscaux. Qu’il s’agisse de capitaliser plusieurs revenus financiers dans plusieurs enveloppes exonérées (livrets réglementés, assurance-vie, PEA, épargne salariale, etc.), de déduire ses investissements du revenu imposable (plans retraite, etc.) ou peut-rrtre un encore de réduire directement l’impôt à payer (immobilier locatif, FCPI, etc.), l’ensemble des solutions sont multiples. Sans parler de celles qui ciblent plus précisément l’ISF : réduction de l’assiette taxed componen l’achat d’oeuvres d’art, de parts de groupements forestier ou peut-rrtre un viticole, de contrats de capitalisation, souscription d’une tontine, etc. Ou peut-rrtre un encore action directe sur l’impôt dû avec l’investissement dans plusieurs PME, l’ensemble des dons…

En di-ver-si-fiant ! L’ensemble des professionnels sont unanimes sur ce point. Mais le message a encore du mal à passer auprès d’épargnants toujours empreints en martingale sécurité-rentabilité reproduite près de trois décennies durant componen l’assurance-vie en euros. Certes, lorsqu’on l’ensemble des interroge, « près en moitié plusieurs Français (47 %) estiment normal en 2016 que l’ensemble des placements financiers évoluent vers united nations peu plus de risque », relève Jérôme Jaffré, directeur du Cecop (Center d’études et de connaissances sur l’opinion publique). Mais, dans l’ensemble des faits, ils restent foncièrement allergiques à la Bourse.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *