Jean-Pierre BIBRING. – La sonde Rosetta, accompagnée de boy robot Philae, a radicalement changé notre vision plusieurs comètes. Ce ne sont pas l’ensemble des «boules de neige sale», c’est-à-dire plusieurs corps glacés pleins de petites poussières et de matière organique (plusieurs chaînes carbonées plus ou peut-rrtre un moins longues, NDLR), que nous imaginions. En s’approchant de près pour la première fois, puis en se posant sur le noyau en comète 67P, nous avons constaté que l’ensemble des comètes sont au contraire plusieurs matrices de matière organique complexe qui ont piégé united nations peu de glaces d’eau, de CO2 et plusieurs grains minéraux. L’ensemble des comètes ne contiennent pas plus de 15 à 20 % d’eau …

LE FIGARO. – Quel est le principal enseignement de cette mission?

Tags:

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *