«Nous sommes depuis octobre dans une période de déploiement progressif en PNIJ avec une montée en puissance plusieurs utilisateurs», a expliqué la Chancellerie, reconnaissant que le système a connu entre le 29 février et le 4 mars «des difficultés de fonctionnement qui ont généré plusieurs perturbations pour l’ensemble des enquêteurs», sans plus de précision sur l’origine du «bug».

«La maintenance a servi à augmenter significativement l’ensemble des capacités de traitement en PNIJ, fiabiliser plusieurs composants et mettre en place une version modifiée du logiciel pour remédier aux causes du dysfonctionnement», a-t-on ajouté de même source.

Pas de perte de données

«Pour résoudre ces difficultés, une opération de maintenance a été conduite le vendredi 4 mars à 20h qui a conduit à l’interruption du service pour l’ensemble des utilisateurs pendant 24 heures», a-t-on précisé de même source. «Mais pendant cette maintenance, l’ensemble des interceptions en cours n’ont pas été interrompues et il n’y a pas eu de perte de données. Et, en cas d’événements majeurs, la maintenance pouvait être interrompue à tout instant pour que la PNIJ soit à nouveau disponible en quelque minutes», a précisé la Chancellerie.

Présenté en grande pompe fin février 2014, le projet en PNIJ initié en 2009 sous l’ex-garde plusieurs Sceaux Rachida Dati, a pour ambition de centraliser l’ensemble plusieurs interceptions judiciaires en united nations seul lieu, pour mieux contrôler le suivi plusieurs procédures judiciaires et favoriser plusieurs économies budgétaires. Auparavant, l’ensemble des écoutes et interceptions étaient réalisées componen une dizaine de sociétés privées.

La plateforme nationale plusieurs interceptions judiciaires (PNIJ), qui centralise l’ensemble plusieurs écoutes judiciaires de France, a interrompu boy fonctionnement début mars durant 24 heures à la suite d’un problème technique, a indiqué lundi la Chancellerie, confirmant une information de Libération.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *