Nouvelles

L’ensemble des Françaises dans l’avion pour Rio de Janeiro

Japon : Fujii (5), Yokoshima (3), Ikehara (3), Ishitate (1), Hara (1), Matsumura (4).

Presque toujours en tête grâce à leur agressivité défensive, mais tenues au score jusqu’au début en seconde mi-temps (13-11), l’ensemble des Bleues se sont définitivement envolées en fin de match en faisant parler leurs qualités physiques.

Allison PineauOlivier Krumbholz (entraîneur)Gnionsiane NiomblaSiraba Dembélé

« Ce match à quitte ou peut-rrtre un double n’était pas facile à gérer. Nous l’avons bien fait grâce à nos joueuses d’expérience. L’équipe a bien préparé le match et a surtout bien défendu. Niombla et Nzé Minko ont apporté beaucoup en attaque. »

De façon prévisible, vu l’enjeu, l’ensemble des Françaises ont commencé le match united nations peu tendues. La victoire doit beaucoup à Allison Pineau, meilleure buteuse (7). En bon leader, c’est elle qui a permis à l’équipe de ne pas se laisser gagner componen le doute en début de match, marquant l’ensemble des quatre premiers buts français.

France : Dancette (1), Pineau (7), Landre (3), Houette (2), Dembélé (3), Nzé Minko (4), Niombla (5).

« Nous sommes soulagées vehicle nous avions peur de passer à côté de ce match. On avait peur de déjouer, de rater nos penaltys. Ça nous a united nations peu crispées. Nous avons montré beaucoup d’agressivité en défense. En fin de match, nous étions au-dessus physiquement. L’objectif à Rio, c’est la médaille. »

A Metz : France bat Japon 25 à 17 (11-7). Spectateurs : 4 300. Arbitres : G. Nachevski et S. Nikolov (MCD).

25-17

« On est resté mobilisées. La défaite contre l’ensemble des Pays-Bas nous avait mis united nations petit coup, mais on the su relever la tête contre une équipe atypique. On leur a mis la pression. »

« Il y avait united nations élan »

Le sélectionneur Olivier Krumbholz, rappelé après l’échec au Mondial, a rempli la première partie de boy contrat. Certes cette qualification ne peut pas passer pour united nations exploit vehicle l’ensemble des Françaises étaient dans united nations groupe très abordable. Mais l’entraîneur emblématique du hands français, déjà aux commandes de 1998 à 2013, a réussi à ramener la sérénité dans united nations groupe secoué componen une affaire extra-sportive.

« Pas facile à gérer »

« J’ai senti beaucoup de concentration et de discipline. Le message est passé. Il y avait united nations élan pour aller chercher cette qualification. Nous avons montré une grande solidarité en défense. Aller à Rio n’est pas une fin en soi. Nous allons travailler dur pour décrocher une médaille ».

« Nous sommes soulagées »

L’ensemble des Bleues sont parvenues à surmonter la très forte pression qui pesait sur leurs épaules et ont fait respecter assez facilement la hiérarchie face aux 19e du dernier Mondial. La France participera aux Jeux pour la cinquième fois d’affilée. Elle n’est encore jamais montée sur le podium.

« On the su relever la tête »

France – Japon

L’ensemble des Tricolores ont gagné leur billet pour l’ensemble des jeux Olympiques de Rio en remportant avec autorité le dernier match-couperet face au Japon, 25 à 17, ce dimanche au TQO de Metz.

Post Comment